Alerte : Honorable Niyoyankana Bonaventure va et (re ) vient




Par: Désiré Nimubona , mercredi 23 juillet 2014  à 07 : 14 : 17
a

Bonaventure Niyoyankana vient de décider le retour à la tête de l’Uprona, après sa démission en février 2014.

Il vient d’adresser une correspondance au Ministère de l’Intérieur dans laquelle il annonce son "engagement à assumer la Représentation Légale du parti Uprona".

Il avait quitté la tête de l’Uprona de son propre gré, et décide d’y revenir au moment où la direction était jusqu’ici assurer par Mme Concilie Nibigira, son ancien vice président.

Bonaventure Niyoyankana qui avait fait la Une des médias en février dernier après avoir accepté de diriger le parti Uprona sur demande du Ministère de tutelle, puis y a renoncé, avait été remplacé par son suppléant Mme Concilie Nibigira.

Niyoyankana, trouve cependant que depuis son départ il y a eu évolution positive de la situation politique de l’époque, sauf le processus de réunification du parti de l’indépendance, l’Uprona qu’il avait dirigé depuis 2009.

Bonavanture Niyoyankana, qui a signé cette correspondance hier le 22 juillet 2014 a souligné que la direction actuelle de l’Uprona assurée par Concilie Nibigira est en train d’organiser les "Etats Généraux du parti" le 27 juillet de cette année, une instance non reconnue, selon Niyoyankana, dans les statuts de l’Uprona.

En plus, Niyoyankana trouve que Nibigira, et son équipe ont invité clandestinement les participants dans ces états généraux pour mettre en place des organes du parti, e qui selon lui, ne pourra pas mettre fin aux dissensions internes.

Niyoynkana qui sollicite l’appui du Ministère de l’Intérieur dirigé par Edouard Nduwimana , dit avoir reçu des conseil de certains membres de l’Uprona, et ceux de l’extérieur de ce parti du héros de l’indépendance et dit vouloir "contribuer à assainir le climat politique (devenu, Ndlr) explosif au niveau national engendré par la problématique du parti Uprona".

Niyoyonkana estime que dans les plus brefs délais, il aura rencontré le comité central et les président de commissions afin de "conduire ce processus de manière inclusive et dans l’esprit des rassemblement de tous les badasigana (membres de l’Uprona, Ndlr)".




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1440 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  mardi 22 juillet 2014   à 20 : 33 : 34

None uyo Mugabo wo mu Ryansoro ashaka iki ? Ubwo ni ubushingantahe canke n’iki ?



Par Ngayimpa   ce  mardi 22 juillet 2014   à 21 : 40 : 25

Barayamaze ngo umushingantahe ni uwita mubitamuraba. Ariko niyoyankana we ashaka kudutwenza kurusha Michou na Mashoke ! Na Kiramvu ngirango ubu yumiwe.



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 00 : 43 : 53

REKA TURABE UKWO BIGENDA,KO EDOIRD NDUWIMANA YEMERA KUWUMUHA KUKO MBONA UMENGO NIWE AWUTWARA, TURABE KO NIYEMEREGWA ACA AKORANYA INZEGO ZIGIZE UMUGAMBWE NKA COMITE CENTRAL YA UPRONA TURABE KANDI KO ACA AJA KUBIRI NI NGINGO YARI YAFASHWE NA CONCILIA YOGUKURA NDITIJE KARORI, NIYAGIRA IVYO VYOSE UMUGAMBWE UZOBA USUBIRANYE,TUTIBAGIYE KO INZEGO ZA UPRONA ZO MURI 2009 ZOJA HAMWE NI ZA 2012 TURARINDIRIYE IYO NKURU MURAKOZE



Par Weah Mzalendo   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 10 : 52 : 18

Rassembler les Badasigana alors qu’il était lui aussi dans l’aisselle du parti au pouvoir. Il est connu comme "un cheval de troie" car son passé à la tête n’a que l’intensification de la destruction intensive de ce parti. Les procès en justice et le congrès de Gitega pour se faire remplacer par Nditije ne sont que quelques exemples parmi les opérations malicieuses faites par cette personne pour destruire ce parti ou l’amener à se confondre avec celui au pouvoir.
Sans être un Mudasigana mais voulant le débat contradictoire pour une bonne démocratie dans mon cher patri, Il faut analyser ce monsieur clairement car il est parmi les proches du pouvoir d’abord.
1. Il peut revenir contre ce qu’il a dit et écrit pour remplacer Concilie. Il voit que la mission Concilie est entrain de tourner au vinaigre.
2.Chercher plus de tactiques pour affaiblir davantage le parti car il a plus d’expérience que Concilie avec plus de gens derrière lui.
3.Chercher à ramener le parti derrière celui au pouvoir mais sans ailes ou querelles (une mort douce du parti)
En tout cas rien de bon dans cet homme mais tout dépend de ce qu’il a comme rapport avec l’aile Nditije et son équipe. Pour moi, l’inquiétude est de passer au Ministère de l’intérieur pour solliciter un poste de direction d’un parti alors que les textes de ce parti ne le prévoient pas de cette manière. Il a terminé son mandat et a été remplacé comme il le dit lui-même dans sa correspondance addressée à ce Ministère. Il est étonnant de lire que cet homme veut se donner encore raison.



Par NB   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 14 : 48 : 27

Murabe neza Niyoyankana ashaka kudusamaza ? Mbe aho ntiwosanga yagiye umugambi na Nditije kugira bagarukane Busokoza ??? Ico n’ikibazo nibaza !!!! Uwo mugabo Niyoyankana ni "...". connectez-vous pour voir ! http://www.youtube.com/watch?v=KMT1FLzEn9I



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 17 : 55 : 08

REKA TARABE UKWO BIGENDA,KUKO IVYO KURI YI NTWARO,NIVYO TUTIGEZE TUBONA,WA MUGANI NGO.URAMVYE ARABONA,NURYA MU MINISTRE YAMWEMERERA ,HAZOBA HASIGAYE KO AVUGANA NABO KWA NDITIJE
ARIKO NDAFISE IKIBAZO NONE HAMWE VYOKUNDA BA BA MINISTRE BASHIGWA HO NA CONCILIA BARAKUGWA CANKE NACO NIKIBAZO MUVYO BAZOSHIKAKO NDARINDIRIYE



Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 24 juillet 2014   à 20 : 08 : 45

MURAKOZE,NANJE NAGIRA NSHIMANGIRE IVYO VYIYUMVIRO MVUGA NTI UBU NDITIJE NABO BARI KUMWE CANE CANE COMITE CENTRAL BOMUHAMAGARA BAKAMWUMVIRIZA ,NDAZI KO MU MUGAMBWE UPRONA HARI INCABWENGE NYINSHI BOHEZA BAGATEGEKANYA VYOSE MUBURYO BWUKWO ABA NIYOYANKANA,CANKE CONCILIA ATANUMWE AZOSUBIRA KUWURONGORA KUKO AMATORA ARIYO AZOGENA ABATWARA UMUGAMBWE
NIYOYANKANA YOBA EJE KUGIRA UMUGAMBWE BAWUKURE MU MINWE YA CNDD FDD NI BIKORESHO VYAWO EDOIRD NDUWIMANA ,CONCILIA NA GASTON,IKINDI NUKWO BOGERAGEZA BAKAVUGANA NA CONCILA



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 25 juillet 2014   à 16 : 42 : 19

IL FAUT FAIRE ATTENTION KUKO NIYABA NIYOYANKANA ARI KUMWE NA SINUNGURUZA NA MARTIN NDUWIMANA ,AKABA ARIKO ARASABA KUGARUKA KUTWARA UMUGAMBWE,NUMVA MUTOKWEMERA KUKO IVYAHUHA BICA VYUNYUKA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 3 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 3 %)

Amendement du projet de loi sur les libertés publiques qualifié de moins liberticide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)

L’impartialité de l’institution de l’ombudsman mise en cause ,(popularité : 2 %)

L’Assemblée Nationale ensession extraordinaire, l’opposition s’inquiète du canevas,(popularité : 2 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 2 %)