Le camp Nditije appelle au boycotte des Etats généraux




Par: Aubin Niyonkuru , vendredi 25 juillet 2014  à 16 : 30 : 25
a

Le parti UPRONA, camp Charles Nditije et non reconnu par le ministère de l’intérieur , appelle les badasigana à ne pas répondre présents aux états généraux du 27 juillet 2014 qui ont été convoqués par le camp Concilie Nibigira, reconnu par l’autorité publique comme représentante légale de l’UPRONA. Selon Evariste Ngayimpenda, ces états généraux ont été décriés par tous les organes du parti, de la commune au comité central.

Au cours d’une conférence de presse de ce vendredi, il a ajouté que ces même organes demandent qu’aucun mudasigana digne de ce nom, de la base au sommet, ne réponde au rendez vous « de tous dangers pour le présent et l’avenir du parti et du pays ».En plus les statuts de l’UPRONA n’ont même pas prévus les Etats généraux comme il l’a souligné.
« Les Etats généraux convoqués par Concile Nibigira ne sont nulle part prévus dans les statuts de l’UPRONA », a précisé le vice président de l’UPRONA, camp Nditije.
D’après Evariste Ngayimpenda, la seule réunion reconnue par les statuts de l’UPRONA est celle tenue le 13 juillet de cette année par le parti UPRONA dirigé par Charles Nditije.

En revanche, selon toujours Evariste Ngayimpenda, les organes du parti invitent tous les militants de l’UPRONA à se mobiliser comme un seul homme pour faire échec à ce rendez vous.

Le vice président de l’UPRONA camp Nditije rejette toute idée de liaison de cet appel avec un quelconque appel à la révolte. Il fait savoir que ce n’est en rien un appel au soulèvement.

« Même face en fauve, à partir du moment où le fauve te trouve chez toi ; tu n’a plus d’autres choix que de résister .C’est cela que Wole Seyinka appelle la liberté, l’homme libre c’est ça. En ce qui nous concerne, nous avons à résister à l’enterrement de l’UPRONA, et nul n’a le droit d’effacer ce patrimoine », a dit Evariste Ngayimpenda.

Il appelle la plus haute autorité du pays à empêcher la tenue de cette réunion. Au cas contraire, le gouvernement aura montré sa responsabilité dans la destruction de ce parti, a-t-il souligné.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

383 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 25 juillet 2014   à 20 : 12 : 01

NIVYUKURI UMUGABO ATAHAGARARIYE URUGO RWIWE ,NTA MUGABO ABA ARIMWO,ABADASIGANA NIBAHAGURUKIRE RIMWE BOSE KANDI BAPFUME BAZINDUKE CANKE BAHACUNGE KUGIRA CONCILIA NTAHAGIRIRE IYO NAMA YATEGUYE, NAGENDE AYIGIRIRE MURI CNDD FDD
NKAHANURA UWO EDOIRD NDUWIMANA KO YOFATA INGINGO YOGUSUBIZA IBINTU MU BURYO, AMAZI ATARARENGA INKOMBE,ATIYOBAGIJE ARAZI KO IZO NGORANE ARIWE YAZITEYE, NONE LERO NAHANAGURE IYO NGINGO YOKWEGURIRA CONCILIA UMUGAMBWE UPRONA,AREKE COMITE CENTRAL YITUNGANYE,NAYO AHANDIHO HAKABA INGORANE NIWE AZOBIBAZWA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 9 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 5 %)

Rumonge : Un élu du peuple dénonce une intolérance politique,(popularité : 4 %)

« Toutes les équipes au complet »,(popularité : 4 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 4 %)

Quelles innovations après deux mandats à la tête du pays ? ,(popularité : 4 %)

Perriello : Le Gvn’t burundais doit permettre un dialogue inclusif,(popularité : 4 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 4 %)