La commission ad hoc de la CVR en panne




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 30 juillet 2014  à 17 : 34 : 54
a

Les groupes parlementaires Uprona et Frodebu Nyakuri estiment que la crise qui secoue le parti Uprona se trouve à la base du retard observé dans la mise en place de la commission ad hoc qui aura pour mission de dépouiller les dossiers des candidats aux postes de commissaires de la Commission Vérité et Réconciliation.

Les avis des groupes parlementaires présents à l’Assemblée Nationales sont mitigés par rapport aux causes qui ont été à la base de ce retard dont est responsable le Bureau National.

Au cours d’une série d’interviews qu’ils ont accordées à la Radio Isanganiro ce mercredi, les avis des groupes parlementaires ont décliné une quelconque responsabilité dans un tel retard.

Le président du groupe parlementaire Cndd fdd a souligné qu’ils ont d’abord résolu le problème des membres de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme.

Selon en effet, Félicien Nduwuburundi la commission est en cours de traitement. Il s’est cependant gardé de donner plus de précisions.

De sa part le président du groupe parlementaire Frodebu a souligné que la crise qui prévaut au sein du parti Uprona est à la base de ce retard dans la mise en place de cette commission.

« Nous avons entendu que le bureau de l’Assemblée Nationale nous réunisse pour convoquer ladite réunion mais en vain c’est plus tard qu’on a eu écho que le groupe parlementaire a refusé d’envoyer un candidat dans la commission à cause de la crise qui fait parler d’elle depuis un certain temps au sein de ce parti » a souligné Dr Jean Minani, président du Frodebu Nyakuri.

Le groupe parlementaire Batwa ignore carrément les raisons qui ont à la base de ce retard.

Selon en effet Bonaventure Gasutwa de l’Uprona, les députés de ce parti n’entendent pas proposer un candidat à la commission ad hoc du fait qu’ils contestent le contenu de la loi sur la CVR déjà adoptée et surtout à cause de la crise qui prévaut au sein de ce parti et dont le pouvoir de Pierre Nkurunziza est en partie l’élément catalyseur.

Les divergences de vues sont celles-ci au moment où le président de l’Uprona reconnue par le gouvernement, Concilie Nibigira estime que les députés de l’Uprona ne convergent pas sur la question selon elle.

« Cependant, personnellement je crois que la politique de la chaise vide n’est pas de nature à profiter à l’Uprona » selon Concilie Nibigira qui a en même temps dit que la question n’a pas fait encore objet d’étude au sein du parti.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

367 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 31 juillet 2014   à 23 : 49 : 03

AVEC LE CNDD FDD QUI A PLANIFIE ,QUI A FAIT TOTALEMENT LE GENOCIDE ,LES BURUNDAIS N ATTENDENT RIEN SUR CE QUI S EST PASSE AU BURUNDI,LA CVR QUI A ETE VOTE PAR LE CNDD FDD N EST QU UNE LOI POUR LE PARTI AU POUVOIR CNDD FDD , LA COMMISSION VA TRAVAILLE DANS LE SENCE DE SOUTENIR LES GENOCIDAIRES QUI LES ONT MANDATE



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 1er août 2014   à 18 : 40 : 45

NIMWIBUKE NAMWE AKAHISE KA CNDD FDD NKA BUTA,BUGENDANA,TEZA BUTEZI,MUGONGOMANGA,NIBINDI VYINSHI VYABAYE MU GIHUGU COSE INYUMA YI HONYABWOKO BAKOREWE ABATUTSI 1993 TWONGEYE TUKIBUKA IVYA ABANTU BAGIYE BARICWA,HAKONGERAKO ABO YAGIYE ARPFUNGA NI BINDI BIBI VYINSHI TUTOKWIZA NGAHA KUVA CNDD FDD IGIYE KU BUTEGETSI
NONE ASIGURA NGWIKI IYO AGIYE MU MAKUNGU,AKABEREKA IKI KIZOMUTUMA YITOZA UBUGIRA GATATU



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 25 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Vol direct Bujumbura-Johannesburg de nature à rapprocher les deux peuples ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Pancrace Cimpaye : des zones d’ombres sur son retour au pays,(popularité : 2 %)

Les Français de Bujumbura ont fêté leur Fête Nationale ce samedi ,(popularité : 2 %)

Une histoire de la nyakurisation politique ,(popularité : 2 %)

Le BNUB change de patron,(popularité : 2 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 2 %)

Gestion des partis politiques : L’opposition et le pouvoir se jettent le tort ,(popularité : 2 %)