Choléra : Après Rumonge, Bujumbura est aussi touché




Par: Aubin Niyonkuru , lundi 4 août 2014  à 17 : 40 : 19
a

29 personnes sont déjà atteintes par l’épidémie de choléra qui sévit dans différentes communes de la ville de Bujumbura depuis le 23 juillet dernier .L’annonce a été faite par la Directrice adjointe des soins à l’hôpital Prince Régent Charles.

Les malades atteints de cette épidémie proviennent des communes en général surpeuplées et qui connaissent souvent des pénuries répétitives d’eau potable.

Il s’agit de celles de Buterere, Kinama, Kamenge, Ngagara et Kanyosha.

« La principale cause de cette épidémie est liée au manque d’eau dans différents quartiers de la ville de Bujumbura », a précisé la Directrice adjointe des soins à l’hôpital Prince Régent Charles.

Docteur Providence Munezero indique que des communiqués de sensibilisation ont été lancés aux médias dans le cadre de lutte contre cette épidémie.

Ces derniers contiennent des messages qui appellent la population urbaine à prendre des précautions nécessaires de prévention cette maladie des mains sales, comme elle l’a souligné.

Pour ceux qui sont déjà atteints par cette épidémie, Docteur Providence Munezero leur demande de se diriger aux hôpitaux, tout en rappelant que les soins sont toujours gratuits.

Cette épidémie de choléra devient de plus en plus difficile à maitriser. Il y a à peine un mois et demi(le 20 juin) que la ministre de la santé publique avait annoncé que 3 personnes étaient mortes de choléra, et qu’une quarantaine d’autres était hospitalisée dans différents hôpitaux du pays.

A l’époque les localités de Rukaramu (Commune Isale, Province de Bujumbura) ; et Gihanga (Province de Bubanza), étaient presque les seules touchées.

Mais aujourd’hui, le choléra semble avoir gagné du terrain car le Sud du pays connait aussi depuis quelques jours des cas de cette épidémie.

En commune Rumonge (Province Bururi), 38 cas ont été déclarés la semaine dernière.

D’autres localité déjà touchées sont notamment Nyanza lac, Cibitoke, Rutana, Makamba et d’autres situées tout au long du lac Tanganyika.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

149 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 6 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 5 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 5 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Gitega : Une fillette malformée attend beaucoup de vos gestes charitables,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika ,(popularité : 3 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 3 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)