Afrique : Un continent choyé




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 5 août 2014  à 09 : 08 : 12
a

Le professeur Pascal Niyonizigiye de l’Université du Burundi explique qu’en organisant le sommet Etats -Unis-Afrique, les Etats Unis veulent investir en Afrique parce qu’ils ont constaté que ce continent enregistre depuis 2008 une croissance économique moyenne de 5,% chaque année et qu’elle constitue en même temps un grand marché d’écoulement des produits aujourd’hui comme dans l’avenir.

Au cours d’une interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro ce lundi par rapport au sommet Etats-Unis – Afrique qui se déroule du 4 au 6 courant, ce spécialiste en relation internationales Pascal Niyonizigiye révèle une série de raisons montrant pourquoi ce continent est devenu un chouchouté de la par des pays émergents comme le Brésil , l’Inde, la Chine et bien d’autres puissances dont les Etats Unis aujourd’hui.

Pour le professeur Pascal Niyonizigiye, l’Afrique représentera selon les spécialistes d’ici 20 ou 30 ans un grand marché parce que sa population avoisinera près d’une population semblable à celle de la Chine d’aujourd’hui.

L’Afrique regorge selon encore les spécialistes de minerais et de ressources énergétiques de la part de Pascal Niyonizigiye.

La population africaine est à plus de 60% encore jeune cet expert en relation internationale qui estime que sous d’autres cieux ce facteur constitue un facteur de développement dans l’avenir de ce continent. Cependant ces facteurs ne suffisent pas pour que demain l’on dise le développement économique en dépend.

« Encore faudrait-il que ce continent fasse de la culture de la bonne gouvernance et de la démocratie son cheval de bataille », a t -il souligné en citant pour illustration la République Démocratique du Congo qui enregistre à elle seule près de 40 des richesses éparpillées à travers le monde tout en restant en même sous seuil de pauvreté.

Ce professeur a donné des avis au moment où les Etats-Unis envisagent revoir leur politique en matière d’investissement en Afrique.

Sur les investissements étrangers de ce pays l’Afrique enregistre 0,7% au cours de ces 10 dernières années selon le journal en ligne Le Point.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

425 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation





Les plus populaires
Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques" ,(popularité : 33 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 6 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 6 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 5 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 5 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 5 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 5 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 4 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 4 %)