Carte d’identité : Les exploits de 2010 sont de retours




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 12 août 2014  à 06 : 38 : 14
a

Les partis politiques de l’opposition dont le Frodebu dénoncent une distribution des cartes nationales d’identité en catimini par certains administratifs à l’endroit des enfants âgés de moins de 16 ans pour probablement des fraudes électorales de 2015.

Au cours d’une interview que le responsable de la jeunesse du parti Sahwanya Frodebu Oswald Ntakarutimana a accordée à la Radio Isanganiro ce lundi, il a souligné qu’ils ont des preuves que la carte nationale d’identité est en train d’être distribuée par les administratifs à la base aux enfants âgés de moins de 13 ans à travers certains coins du pays notamment à Gasorwe dans un camp pour réfugiés Banyamulenge d’origine congolaise.

La fraude n’’est pas seulement ces cartes d’identités, mais aussi les intimidations orchestrées contre la population en l’obligeant de payer une cotisation de 500Fbu au parti présidentiel selon le leader de la jeunesse du Frodebu.

Pour lui, la collecte de 500 francs Burundais dits de "soutenir la victoire des élections de 2015" par ménage prouve aussi que le parti au pouvoir a déjà envisagé des tricheries électorales parce qu’il ne peut pas chanter la victoire des élections de 2015 en 2014 avant le vote.

Justine Nkurunziza, président de l’ONG de monitoring des Elections (COSOME) de sa part ne passe pas par quatre chemins : Ces pratiques sont contraires aux attentes de la population en 2015.

La présidente de la Coalition de la Société civile pour le Monitoring des Elections plaidé pour que les partis politiques, la société civile et les administratifs sensibilisent plutôt la population au respect de la dynamique électorale.

Elle a interpellé le ministre de l’intérieur d’user de son pouvoir pour empêcher cette distribution de la carte nationale d’identité en catimini.

Le ministre de l’intérieur a de sa part souligné que les administratifs n’ont pas les prérogatives de faire la distribution de la carte nationale d’identité à la population. Pour lui, si ces écarts dans la gestion de la cité existent, ils sont à corriger.

Avant et après les élections de 2010, beaucoup d’organisations dont la société civile burundaise ont parlé de tricherie liée aux élections notamment sur base de distribution de la carte nationale d’identité en catimini.

Est-ce la roue tourne encore de la même façon qu’en 2010 ?




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

194 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 13 août 2014   à 02 : 57 : 08

BAVUZE KO BASHAKA KWIGINA INTSINZI YA MATORA ATARABA BABA BABERETSE KO KO BAMAZE KWIBA AMATORA ,NIMWIBUKE KO MURI 2010 BARI BARANYEGEJE AMASANDUGU BASHIZE MWO AMAJWI BARI BARIVYE, HARI AYO BANYEGURUYE MU BISAKA,NAYO BARI BARUGARANIYE MU MAZU RELO UBU NI MURABE KO BATAMAZE KWIBA AMAKARATA YA MATORA, HARAHO BOBA BARIKO BARABAHENDA NGO MWIYUMVIRE KARANGA MUNTU GUSA NAHO BARIKO BARIBA AMAKARATA MURANYA KO ABO BO MURI CNI ARI ABAKOZI BABO ,NUKUMENYA LERO BANGAHE BAZOTORA,KO BANGANA NA MA CARTES



Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 21 août 2014   à 20 : 20 : 44

NINABA NARIHENZE MU KUVUGA KO CNI IKORERA UMUGAMBWE URI KU BUTEGETSI BARAMBABARIRA, ARIKO NUBU NDIBAZA ICOTUMA CNI ITARASHIRA KU MAKOMINE ABANTU BACUNGERA KURUBWO BURANGAMUNTU BURIKO BUHABWA ABATARAKWIZA IMYAKA ,BIREREKANA KO IRIKO IRIRENGAGIZA IVYO YABWIRIZWA GUKORA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Amendement du projet de loi sur les libertés publiques qualifié de moins liberticide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)

L’impartialité de l’institution de l’ombudsman mise en cause ,(popularité : 2 %)

L’Assemblée Nationale ensession extraordinaire, l’opposition s’inquiète du canevas,(popularité : 2 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 2 %)

L’ Uprona de la réhabilitation réclame un sursaut patriotique ,(popularité : 2 %)

Armée régulière ou ânes à la solde du parti au pouvoir ?,(popularité : 2 %)