Dossiers judiciaires freins à l’exercice des libertés civiles et politiques au Burundi




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 13 août 2014  à 10 : 28 : 00
a

Le fait que les dossiers judiciaires des hommes politiques de l’opposition n’avancent pas constitue une manière pour Bujumbura de freiner l’exercice des libertés civiles et politiques selon l’avocat Me Onésime Kabayabaya.

Dans une interview qu’il a en effet accordée à la Radio Isanganiro ce mercredi sur le retard affiché par les juridictions burundaises dans le traitement des dossiers judiciaires de Fréderic Bamvuginyumvira, Alexis Sinduhije, Léonce Ngendakumana et bien d’autres hommes politiques de l’opposition, Onésime Kbayabaya a souligné que cela est à interpréter dans la dynamique des élections prévues en 2015 .

Onésime Kabayabaya a en effet déclaré le traitement de ces dossiers judiciaires dépendra de la volonté de Bujumbura , qui jusqu’alors a les mains basse sur le pouvoir judiciaire.

« Ce n’est un secret pour personne, le pouvoir judiciaire au Burundi a les mains liées. Le sort de ces hommes politiques dépendra uniquement de la volonté du pouvoir politique », a-t-il souligné.

Onésime Kabayabaya estime que ces dossiers judiciaires sont de nature à les trainer en justice parce qu’ils manquent même de qualifications. « Ce sont des sortes d’épouvantail ayant pour objectif d’inciter ces hommes et femmes politiques à renoncer à l’’exercices de leurs droits civils et politiques », a-t-il martelé.

Onésime Kabayabaya a indiqué qu’il revient à Bujumbura de dire si oui ou non ces dossiers puisqu’au Burundi l’indépendance de la justice se cherche encore.

S’exprimant sur l’incidence de ces dossiers judiciaires par rapport aux élections prévues en 2015, Onésime Kabayabaya a dit que d’ici peu l’atmosphère dans laquelle l’opposition exerce ses droits civils et politiques sera davantage délétère et prédit déjà l’inégalité qui caractérisera la compétition électorale de 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

87 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 16 août 2014   à 00 : 05 : 56

IVYO VYOSE N UBUSUMA NKU BUNDI KUBEGEKA KO AMADOSIYE Y IBICUMURO BATAKOZE KUGIRA NTIBAJE MU MATORA ,MUGABO AHO BARIKO BARIHENDA KUKO UBURUNDI S UBWA CNDD FDD NU BWA BARUNDI ATA NUMWE AVUYEMWO
NICO GITUMA ABARUNDI BOSE BOVA HASI MU KWIYAMIRIZA IYO NGENDO YO KUKUMIRA ABANDI UKAMENGA UBURUNDI NI ZINGA BAGUZE,TUKASABA BENE AMADOSIYE ARIBO BA PRESIDANT BI MIGAMBWE YA OPPOSITION KO NYABUNA BOVA HASI HAKIRI KARE KUGIRA AYO MADOSIER YABO AHERE IMBERE YUKWO UMWAKA WA 2014 URANGIRA MURAKOZE



Par Rose Hakizimana   ce  samedi 16 août 2014   à 00 : 06 : 42

IVYO VYOSE N UBUSUMA NKU BUNDI KUBEGEKA KO AMADOSIYE Y IBICUMURO BATAKOZE KUGIRA NTIBAJE MU MATORA ,MUGABO AHO BARIKO BARIHENDA KUKO UBURUNDI S UBWA CNDD FDD NU BWA BARUNDI ATA NUMWE AVUYEMWO
NICO GITUMA ABARUNDI BOSE BOVA HASI MU KWIYAMIRIZA IYO NGENDO YO KUKUMIRA ABANDI UKAMENGA UBURUNDI NI ZINGA BAGUZE,TUKASABA BENE AMADOSIYE ARIBO BA PRESIDANT BI MIGAMBWE YA OPPOSITION KO NYABUNA BOVA HASI HAKIRI KARE KUGIRA AYO MADOSIER YABO AHERE IMBERE YUKWO UMWAKA WA 2014 URANGIRA MURAKOZE



Par Rose Hakizimana   ce  samedi 16 août 2014   à 00 : 07 : 13

IVYO VYOSE N UBUSUMA NKU BUNDI KUBEGEKA KO AMADOSIYE Y IBICUMURO BATAKOZE KUGIRA NTIBAJE MU MATORA ,MUGABO AHO BARIKO BARIHENDA KUKO UBURUNDI S UBWA CNDD FDD NU BWA BARUNDI ATA NUMWE AVUYEMWO
NICO GITUMA ABARUNDI BOSE BOVA HASI MU KWIYAMIRIZA IYO NGENDO YO KUKUMIRA ABANDI UKAMENGA UBURUNDI NI ZINGA BAGUZE,TUKASABA BENE AMADOSIYE ARIBO BA PRESIDANT BI MIGAMBWE YA OPPOSITION KO NYABUNA BOVA HASI HAKIRI KARE KUGIRA AYO MADOSIER YABO AHERE IMBERE YUKWO UMWAKA WA 2014 URANGIRA MURAKOZE



Par Rose Hakizimana   ce  samedi 16 août 2014   à 00 : 07 : 39

IVYO VYOSE N UBUSUMA NKU BUNDI KUBEGEKA KO AMADOSIYE Y IBICUMURO BATAKOZE KUGIRA NTIBAJE MU MATORA ,MUGABO AHO BARIKO BARIHENDA KUKO UBURUNDI S UBWA CNDD FDD NU BWA BARUNDI ATA NUMWE AVUYEMWO
NICO GITUMA ABARUNDI BOSE BOVA HASI MU KWIYAMIRIZA IYO NGENDO YO KUKUMIRA ABANDI UKAMENGA UBURUNDI NI ZINGA BAGUZE,TUKASABA BENE AMADOSIYE ARIBO BA PRESIDANT BI MIGAMBWE YA OPPOSITION KO NYABUNA BOVA HASI HAKIRI KARE KUGIRA AYO MADOSIER YABO AHERE IMBERE YUKWO UMWAKA WA 2014 URANGIRA MURAKOZE



Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 21 août 2014   à 20 : 34 : 05

NASHAKA KUSABA SOCIETE CIVILE KUKO BARIMWO ABAHORA BACUNGERA AMATORA KO BARUNGIKA KURI CHAQUE COMMUNE ABANTU BABIRI KUGIRA BARABE UBWO BURANGA MUNTU BURIKO BUHABWA ABANA BATARAGERA MU GIHE CNI ITABIKOZE NUKWO IFISE IZINDI NTUMBERO



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 3 %)