Le CNDD-FDD est neutre dans les bavures politiques




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 15 août 2014  à 10 : 27 : 23
a

« Après les sanctions judiciaires, le parti au pouvoir a ses propres manières pour sanctionner ses militants », c’est l’avis d’Onésime Nduwimana ce jeudi au cours d’une conférence de publique dans laquelle il a rejeté en bloc toutes les critiques de ces derniers jours portées contre le CNDD FDD.

Au cours de cette conférence de presse de jeudi en effet, Onésime Nduwimana , le porte parole du CNDD FDD s’est en général exprimé sur les critiques portées contre ce parti en matière de gouvernance surtout politique et sécuritaire. Pour lui, le rapport de l’Amnisty International qui se dit préoccupée par ce qu’elle qualifie de ‘’restriction des droits civils et politiques au Burundi’’ rendue public vers la fin du mois passé relève d’une campagne de propagande déguisée contre ce parti et dont sont responsables des opposants politiques et de certains membres de la société civile.

Ces derniers ne visent que des intérêts sectaires car le Burundi est un pays de paix où les droits civils et politiques sont aussi assurés selon Onésimé Nduwimana. « Après les sanctions judiciaires, le parti au pouvoir a ses propres manières pour sanctionner ses militants », c’est l’avis d’Onésime Nduwimana ce jeudi au cours d’une conférence de publique dans laquelle il a rejeté en bloc toutes les critiques de ces derniers jours.

Le CNDD FDD apprécie en même temps le récent rapport des Nations qui parlent d’absence des éléments de ce parti en République Démocratique du Congo pour une formation militaire et de l’absence aussi de preuves de distribution d’armes aux jeunes du parti au pouvoir dans ce pays.

S’exprimant sur le cas d’une personne qui a été menottée par les Imbonerakure à Gituro en commune Kamenge de la Mairie de Bujumbura, Onésime Nduwimana n’est pas passé par quatre chemins pour s’insurger contre ce comportement. Selon lui, ce attend les sanctions qui proviendront des institutions judiciaires et les punitions de la part du parti seront décidées ensuite par les membres de ce parti de la commune de Kamange.

« Les Burundais ne seront pas informés lorsque les imbonerakure seront punis » , a souligné Onésime Nduwimana.

Quant aux écarts de comportement observés dans la distribution de la carte nationale d’identité par certains chefs collinaires dans certains coins du pays, le porte parole a fait appel à l’intervention du ministère de l’intérieur si réellement ces cas sont avérés.
.

« Les Burundais ne seront pas informés lorsque lesimbonerakure seront punis » a souligné Onésime Nduwimana. Quant aux écarts de comportement observés dans la distribution de la carte nationale d’identité par certains chefs collinaires dans certains coins du pays, le porte parole a fait appel à l’intervention du ministère de l’intrieur si réellement ces cas sont avérés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

468 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 15 août 2014   à 22 : 39 : 45

ILS N ACCEPTERONT JAMAIS LES MAUX FAITENT PAR LEUR POUVOIR
MU KIRUNDI BABITA BA NTIBAKIVAYO,EREGA NUBU BARACARI MU NGWANO ,VYEREKANA KO BAGIYE KU BUTEGETSI BATABIKWIYE,MPERUKA NGO BARASENGA,ARIKO NTIBIGEZE BASENGA NKU MWAMI SALOMO AHO YASABA IMANA UBWENGE NU BWITONZI KUGIRA ATWARE NEZA IGIHUGU



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 15 août 2014   à 22 : 48 : 35

BO NYENE MPORA NUMVA BARIRIMBA NGO IMANA BAYIOTA NTIRENGANYA
IYO BARIKO BAKORA IKIBI BARIBAGIRA URWO RURIRIMBO NTIBIBAZEKO KURYA ITARENGANYA NIKWO ITIBAGIRA KANDI IBONA IBINYEGEJWE
IVYO BAHAKANA UMUSI UMWE BIZOBONEKA



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 15 août 2014   à 22 : 49 : 05

BO NYENE MPORA NUMVA BARIRIMBA NGO IMANA BAYIOTA NTIRENGANYA
IYO BARIKO BAKORA IKIBI BARIBAGIRA URWO RURIRIMBO NTIBIBAZEKO KURYA ITARENGANYA NIKWO ITIBAGIRA KANDI IBONA IBINYEGEJWE
IVYO BAHAKANA UMUSI UMWE BIZOBONEKA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 8 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 4 %)

Pierre Nkurunziza devrait respecter les Accords d’Arusha et la constitution ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 4 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 4 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 4 %)