Le PARENA avec l’ADC en 2015




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 16 août 2014  à 07 : 22 : 52
a

Le Parti pour le Redressement National participera aux élections de 2015 au sein de l’Alliance pour la Démocratie et le Changement. Le président de ce parti Zénon Nimubona , l’a confirmé ce vendredi lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a indiqué que la révision de la constitution sera son chevale de bataille dans le but d’inciter les élus à rendre compte aux électeurs.

Au cours de cette conférence de presse, le PARENA a souligné que globalement la révision de la constitution ne mettra pas en cause les accords d’Arusha mais le perfectionnera davantage .

Selon lui, ce parti plaidera pour que le premier vice président de la république soit élu et qu’il ait plus de pouvoirs politiques contrairement à aujourd’hui. « Lisez la constitution, il n’a aucun pouvoir pour le moment », a-t-il martelé.

« Même les députés seront obligés de rendre compte au peuple pour être encore efficace », a souligné Zénon Nimubona.

S’exprimant au sujet de la Commission Nationale des Terres et autres biens, ses rôles seront bien définis pour être utiles aux rapatriés et aux déplacés à la fois selon toujours le Parti pour le Redressement National.

Pour le président de ce parti Parti pour le Redressement National, le Burundi ne peut aller sur les rails du développement si la loi fondamentale reste en l’état actuel. Il a indiqué la révision constituera son chevale de bataille pendant la campagne électorale prévue depuis mars de l’année prochaine.

Le PARENA a animé certes cette conférence de presse ce vendredi. Il se trouve parmi les partis qui sur terrain semblent perdre une visibilité comme dans les temps passés. Heureusement , en politique les rebondissements existent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

743 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 19 août 2014   à 00 : 12 : 17

KUGIRA IGIHUGU KIRONKE AMAHORO ,ABARUNDI BASUBIZE IMITIMA HAMWE NUKWO IMIGAMBWE YOSE YOHURIRIRA MURI ADC IKIBIRI KUGIRA BAHURIRE KU MUNTU EMWE ,GUTYO TWIRUKANE CNDD FDD MU MATORA YA 2015 KURYA VYAGENZE MURI SENEGAL
PALENA LERO YAGIZE NIYINDI MIGAMBWE YOSE NIGIRE GUTYO,ARIKO IVYO VYONYENE NTIBIKWIYE NUKWO ABASERUKIRA ABANDI BOKORERA HAMWE MUKWANDIKA IVYO BIBI VYOSE BIRIKO BIRAGIGWA NUBWO BUTEGETSI HAMWE NU MUGAMBWE WABO, MWONGERA MUVYEREKA AMAKUNGU KUGIRA BAHANURE CANKE BARABE IKINDI BOGIRA MU KURONDERA KO AMATORA YOBA MEZA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 28 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 13 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 9 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 9 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 8 %)

« La loi a été respectée », dit le directeur de la radio Isanganiro,(popularité : 8 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 8 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 8 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 8 %)