Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Etats Unis : Un étudiant burundais sous menace d’expulsion




Par: Désiré Nimubona , lundi 18 août 2014  à 11 : 27 : 48
a

Une famille des réfugiés burundais (voir photo) de Des Moines aux Etats Unis appelle au secours après l’arrestation de leur enfant âgé de 20 ans.

Elam qui n’a jamais posé son pied sur le sol burundais est aux Etats Unis depuis 2008.

Cet étudiant réfugié burundais est emprisonné aux Etats Unis d’Amérique depuis un certain temps, et risque d’être extradé vers le Burundi.

Avec le statut de résident permanent légal aux Etats Unis d’Amérique Elam Habumukiza est en prison du comté de Polk en attente d’expulsion après avoir été accusé de cambriolage.

Comme le reporte un journal local Des Moines Register, le jeune Elam Habumukiza est né dans un camp de réfugié et n’a jamais posé son pied au Burundi, pays de son père et sa mère.

" Il sera envoyé dans un pays qu’il n’a jamais vu, pour un crime qu’il dit n’avoir pas commis", Des Moines Register annonce.

L’Eglise Méthodiste Unie essaie de voler au secours au jeune burundais âgé de 20 ans arrivé en 2008 aux Etats Unis d’Amérique.

Dans son procès, Des Moines Register dit qu’ Elam a plaidé non coupable et le pasteur de l’Eglise Méthodiste Unie de Des Moines Dennis Prather dit que Elam était plutôt un exemple de l’église mais qu’il a eu « la mauvaise chance d’être dans un mauvais endroit le mauvais moment ».

L’histoire remonte le 26 septembre 2012 quand Elam Habumukiza est intercepté par la police alors qu’il roulait sur son bicyclette, de retour à l’école.

Il sera accusé d’avoir fait l’incursion dans un ménage des environs, mais Denis Prather soupçonne aussi des motifs raciaux derrière cette arrestation.

Cette organisation témoigne que le jeune Elam est plutôt un jeune homme responsable, qui enseignait les maths aux autres dans son collègue, qui jouait à la guitare à l’église et qui encadrait les petits enfants pour le compte de l’église aussi.

Par conséquent, ces accusations sont sans fondements, explique Des Moines Register, qui ajoute que rien ne justifie comment quelqu’un qui a foui les crimes dans son pays serait impliqué dans ce genre de chose dans un pays d’exil.

Dennis Prather dit qu’Elam et sa famille qui sont pauvres jusqu’à présent ont du engager un avocat à qui ils doivent payer 300 dollars par heure et qui a besoin de 10.000 dollars pour défendre son client.

Ainsi, un moyen de collecte des cotisations de soutien à Elam ont été mis en place, selon toujours Des Moines Register.

Elam est né en 1994 dans un camp de réfugiés en Tanzanie après que ses parents Ezinoel Shwilima et Evance Ndayahundwa (voir photo) aient fuit le Burundi séparément vers le Rwanda.

Ils seront obligés de quitter ce pays suite au génocide du Rwanda avant d’être relogés aux Etats Unis en 2008 par le HCR.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1827 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  lundi 18 août 2014   à 16 : 10 : 43

SI C EST UNE PUNITION POUR CE GARCON, UNE PUNITION A DE LIMITE,LES ETATS UNIT ONT LA PREMIERE PLACE PARMI LES PAYS QUI PLAIDE POUR QUE LE DROIT DE L HOMME DANS CHAQUE PAYS PRENNE UNE 1ERE PLACE
COMMENT UN ENFANT QUI NE CONNAAIT LE BURUNDI PEUT ETRE EMVOYER DANS UN PAYS QU IL N A JAMAIS MIT PIED LAISSANT SES PARENTS AUX ETATS UNIT, EST CEQUE LE BURUNDI L A RECLAME IL FAUT QUE LA JUCISSE AMERICAINE COMPRENNE QUE CETTE PUNITION D EMVOYER UN HOMME DANS UN PAYS QU IL NE CONNAIT PAS AUSS UN PAYS QU SA FAMILLE AVAIT FUIT,CETTE PUNITION DEPASSE LES LIMITE



Par Rose Hakizimana   ce  mardi 19 août 2014   à 14 : 39 : 11

MAINTENANT JE RETOURNE A NOS RADIO POUR DEMANDE ,EST CE QUE IZO NTERERANO TUTANGA MUBONA ZISHIKIRA ABO TUSHAKA KUFASHA NDABIBABAJIJE KUKO MBABAJWE CANE NUWO MURYANGO URIKO URATOTEZWA UBUGIRA KABIRI KUKO BARATOTEJWE AHO BAHUNGA BAVA MU BURUNDI NONE NUBU BARI MU GIHUGU KIZI AMATEGEKO BARIKO BARARENGANYWA NSAVYE DIASPORA IVE HASI YIYAMIRIZE IYI NGENDO YA JUSTICE AMERICAINE MURAKOZE
NKENEYE INYISHU



Par sezerano   ce  mardi 19 août 2014   à 17 : 55 : 15

Oya ikibazo suko yivye canke ativye. Oya ikibazo, abo banyamerika barafise ivyemezo ko Elam yivye ? Niyaba yarivye, mbega uko kumwirukana ,nico gihano bikwiranye. ?Niyaba atarivyo. Ntibabona ko bariko batahohotera agateka k, impunzi ? Uko biri kose biba vyo , bitaba vyo,ubutungane butegerezwa kuba equitable. Mbega iyaba yari umwana w, umunyamerika bari ku mw,expulsa bamujana hehe ? C.est la loi de deux poids deux mesures . Je suis très désolé !



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 14 novembre 2014   à 22 : 49 : 49

NOUS DEMANDONS A LA RADIO ISANGANIRO SI LA JUSTICE AMERICAINE
A CONTINUER LA PUNITION D EXPULSER LE JEUNNE ELAM, NOUS AVONS
BESOINS DE CONNAITRE LA SUITE
MERCI



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Félix Tshisekedi élu 5eme Président de la RDC



a

RDC : La SADC et la CIRGL craignent une crise post-électorale



a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn





Les plus populaires
Centrafrique : Les soldats burundais préviennent un lynchage,(popularité : 12 %)

Amisom : Les soldats burundais et somaliens libèrent trois villes ,(popularité : 12 %)

Des ressortissants burundais blessés dans un accident routier en Zambie,(popularité : 12 %)

Un cinquième Ballon d’Or pour Lionel Messi ,(popularité : 12 %)

Eunice Nzohabonayo veut la vérité sur la mort de Bilal Nzohabonayo ,(popularité : 12 %)

Mort du Dr Myles Munroe : Bujumbura verse les larmes ,(popularité : 10 %)

La veuve de Patrice Emery Lumumba décédée à Kinshasa,(popularité : 10 %)

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa ,(popularité : 10 %)

Bientôt la fondation Saido Berahino au Burundi et ailleurs ,(popularité : 10 %)

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 7 %)