NGOZI : Le Msd interdit d’ouvrir sa permanence




Par: Aubin Niyonkuru , mardi 19 août 2014  à 07 : 20 : 35
a

Le parti Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie a été interdit d’ouvrir sa permanence en commune Mwumba de la province Ngozi dimanche dernier. Cette ouverture allait avoir lieu au village de paix de Songwe sur la colline Buye. La maison qui allait abriter cette permanence appartenait à l’un des membres d de cette localité du nom de Mohamed Nimubona selon les sources sur place.

Ceux qui se rendaient sur les lieux dont les représentants provinciaux et communaux dudit parti, accompagnés des membres du Msd provenant des autres localités, ont trouvé sur place des policiers. Ces derniers ont brandi une lettre écrite par l’administrateur communal Emmanuel Ndayizeye interdisant l’ouverture de cette permanence, comme le confirme les sources en provenance de Buye.

Les raisons avancées par certaines autorités pour justifier ce refus ne convergent pas. D’une part l’administrateur dit qu’il ne peut pas accepter qu’une permanence d’un parti politique soit implantée dans un village de paix. D’autres parts, le chef de la colline Buye, Apollinaire Mubona justifie ce refus par le fait que les tôles qui couvrent cette maison ont été données gratuitement par le président de la République.

Le propriétaire de cette maison se dit menacé par ce chef de colline ainsi que le chef de poste de police sur cette colline depuis qu’il a accepté de faire louer sa maison au parti Msd. Mais les 2 rejettent ces accusations.

Le représentant légal du MSD dans la province Ngozi trouve non fondés tous ces motifs avancés par ces administratifs.

Déogratias GASAMAGERA annonce que son parti va plutôt porter plainte contre ces administratifs. Il dit que tout cela est lié aux spéculations politiciennes liées aux prochaines échéances électorales. : « Aucune loi n’interdit l’ouverture d’une permanence d’un parti politique dans un village de paix », a-t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

368 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 19 août 2014   à 14 : 25 : 41

IVYO VYEREKANA KO CNDD FDD YAGIYE KU BUTEGETSI ITAZI ICO IGIYE GUKORA IZI NUYUMUSI KO YAHAWE NI SHAMBA NONE IKORERA ABAVUYE MWI SHAMBA ,BIVUGA KO ABAKOREYE IKIBI ABARUNDI NABABAHAYE UBURENGANZIRA BWO KUTWARA ,KUKO BARI KUBANZA KWIGISHWA KUBANA NABANDI,KANDI BAKABANZA KUBAKURAMWO AKANYESHAMBA
NSUBIYE KU MIGAMBWE IRIKO IRATOTEZWA ADC IKIBIRI NIGIRE PROGRAMME ,BAFATE UMUSI UMWE BAGIRE RIMWE HAGATI MU GIHUGU BAMWE NGAHA ABANDI NGAHA,KUGIRA BARABE INYIFA YUBWO BUTEGETSI GUTYO BABE BARONSE INTANGO YINGENE BAZOKORA MURAKOZE TURIKUMWE NAMWE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 64 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Démocratie = Avoir un président Hutu selon le FNL,(popularité : 3 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 3 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 3 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 3 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 3 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)