‘’Pourquoi cette spoliation ?’’, dixit les propriétaires de parcelles




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 21 août 2014  à 18 : 00 : 00
a

Les services de l’urbanisme tracent les routes dans la cellule 1 et 3 de la localité de Bumwe en commune de Buterere de la mairie de Bujumbura sous surveillance de la police nationale et à l’insu des propriétaires de parcelles.

L’opération vient en effet de durer plus de 2 semaines, les camionnettes de la direction générale de l’urbanisme ont d’ores et déjà démoli 4 fondations de maisons en cours de construction et deux maisons lors de ces travaux.

Selon ces personnes, la direction générale de l’urbanisme n’a jamais écouté les propriétaires de ces parcelles pour constater que lesdites parcelles sont effectivement les leurs puisqu’elles ont des documents délivrés par les autorités compétentes.

"Nous ne sommes pas contre les projets du gouvernement mais nous voulons que le problème trouve une issue préalablement" a souligné d’un d’entre eux.

Les familles qui seront touchées par la décision de la direction générale de l’urbanisme de se saisir de ces parcelles contre vent et marrées sont estimées à plus de 700. Elles plaident pour être écoutées. Certaines d’entre elles vivent dans cette localité où elles sont originaires.

D’autres ont des documents de propriété de ces parcelles, d’autres enfin les ont achetés auprès des particulier. Elles parlent de spoliation pour le moment et jettent les responsabilités contre la direction générale de l’urbanisme.

Face à ces inquiétudes, le directeur général de l’urbanisme ne passe pas par quatre chemins pour s’insurger contre la mesure. Il parle que ces machines sont en train de viabiliser cette partie.

Le tollé autour des parcelles fait aussi parler de lui en commune de Kanyosha depuis quelques mois. La population crie aussi contre une probable spoliation de leurs parcelles par les services de l’urbanisme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

112 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 11 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 10 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 10 %)

EDUCATION/Pas de désœuvrement dans les classes de 9 ème à kabezi,(popularité : 10 %)

Société : Anniversaire de la Radio Isanganiro, un ouf de soulagement aux familles de Cashi,(popularité : 10 %)

Une des facultés à l’Université du Burundi est en grève il y a un mois,(popularité : 10 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 10 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 10 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 9 %)

La Télévision Nationale : Des fortes pluies ont endommage son émetteur ,(popularité : 9 %)