Pour mieux équiper le SNR




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 22 août 2014  à 08 : 06 : 41
a

L’Assemblée nationale a adopté ce jeudi un projet de loi portant ratification d’un accord de prêt de 14,9 millions de dollars américains au Burundi de la part de la banque Import Export de la Chine. Cette somme d’argent est destinée à la réalisation d’un réseau métropolitain d’internet au Burundi.

La question qui aura retenue l’attention des députés concerne l’affectation de 5, 9 millions de $ USD au Service National des Renseignements. Le ministre des finances Tabou Abdallah Manirakiza a indiqué que cette somme vient équiper ce service comme le gouvernement l’a jugé ainsi.

Ce projet vient selon le ministre des finances Tabou Abdallah Manirakiza compléter le projet de la fibre optique que le secteur privé de télécommunication, le gouvernement du Burundi et la banque africaine de développement réalisent en commun depuis un certain temps.

Selon le ministre des finances Tabou Abdallah Manirakiza, l’apport nouveau de ce projet portera essentiellement sur la Mairie de Bujumbura. Selon lui, au moment où la fibre optique connecte les provinces, pour ce cas si, il s’agira d’un réseau capillaire qui contourne tous les services régaliens de l’Etat en Mairie de Bujumbura . Ce projet va lier les services de l’Etat, les administrations publiques et privées et même la population selon le ministre des finances Tabou Abdallah Manirakiza.

Ce projet d’équipement du service national des renseignements à hauteur de 5,9 milliards de dollars américains vient s’ajouter sur un autre qui a été adopté par le parlement dans le projet de loi portant révision budgétaire de 2014. Le gouvernement envisage affecter près 9 milliards de francs bu pour le fonctionnement de ce service. L’information avait fait un tollé surtout dans les milieux politiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

271 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  mardi 26 août 2014   à 15 : 21 : 32

REKA NSUBIREMWO NIMWABA MUTABIBONYE,NARIMVUZE KO AYO MAFRANKA ATACO AZOMARIRA ABARUNDI,KUKO UWO SIWO MUGAMBI ABARUNDI BAKENEYE MURIKI GIHE BAGOWE BASHONJE,URAVYE ABANA BARI MU BISAGARA BAHUNZE INZARA NONE BASEGA,ABAGORE BASEGA
ICARI GIKENEWE,KWARI UKURUNGIKA ABAGLONOME KUFASHA UBURIMYI MU GIHUGU COSE,MBERE LETA IKAKWIZA AMASE MU BANYAGIHUGU IKINDI KWOBA UKUKWIMURA ABANYAGIHUGU MU BIGWATI KU MABARABARA BAKABAHA AMATARA NA MAZI,AMASHULE NI BITARO,GUTYO AMATONGO ARAGUKA KANDI ABANYAGIHUGU BAKAMEREGWA NEZA
IKINDI CARI GIKENEWE NUKWO LETA YOSABA ABO BAYIHA AMAFRANKA BAKAKORA AMABARABARA YI NDARAYI ATUHUZA NIBINDI BIHUGU MBERE HAGAKOGWA NA MABARABARA MU BISAGARA ACA HEJURU YAYANDI NOSABA ABARUNDI KUCA UBWENGE KUGIRA ABATWARA BAREKE KUBAHENDA NGO BARIKO BARABAKORERA NAHO BARIKO BAFATA AMADENI KU NYUNGU ZABO GUSA, KUKO NKAYO MAFRANKA NI INYUNGU ZABO BATEGETSI GUSA NTACO AZOMARIRA ABANYAGIHUGU



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 27 août 2014   à 00 : 24 : 13

NI MUMBARIRE NAMWE ICO SERVICE NATIONAL DE RENCIEGNEMENT IMARIYE ABANYAGIHUGU,IYO NIBUTSE UBWICANYI BUHITIYE BUKOGWA NA BAKOZI BURWO GWEGO ,NIBUTSE INGENE BISHE UMUSHINGANTAHE BRAUNDI YARI UMUVUNJAYE AKICWA NUMUNTU YAMBAYE IMPUZU ZI GISODA ARI MWI JEEP YA DOCUMENTATION AKINJIRA KU MUTAGA IZUBA RIVA AKAMURASIRA MU MODOKA ,BRAUNDI ARI KUMWE NUMWANA AGOMBA KUMUJANA KWI SHULE ,NAYANDI MABI MENSHI YAKOZWE NURWO GWEGO
IYO LERO BAVUZE NGO BAGIRA BAGWORE AMAFRANKA NCA NIBAZA BASAKA KUSHIKA KUKI,KWINJIJA BENSHI KUGIRA BICE BENSHI CANKE KUBAHEMBA MENSHI KUKO BAKOZE ICOBABATUMYE SINTAHURA NEZA KUKO ABARI BAKENEYE AMAFRANKE SI SNR



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 27 août 2014   à 00 : 25 : 28

NI MUMBARIRE NAMWE ICO SERVICE NATIONAL DE RENCIEGNEMENT IMARIYE ABANYAGIHUGU,IYO NIBUTSE UBWICANYI BUHITIYE BUKOGWA NA BAKOZI BURWO GWEGO ,NIBUTSE INGENE BISHE UMUSHINGANTAHE BRAUNDI YARI UMUVUNJAYE AKICWA NUMUNTU YAMBAYE IMPUZU ZI GISODA ARI MWI JEEP YA DOCUMENTATION AKINJIRA KU MUTAGA IZUBA RIVA AKAMURASIRA MU MODOKA ,BRAUNDI ARI KUMWE NUMWANA AGOMBA KUMUJANA KWI SHULE ,NAYANDI MABI MENSHI YAKOZWE NURWO GWEGO
IYO LERO BAVUZE NGO BAGIRA BAGWORE AMAFRANKA NCA NIBAZA BASAKA KUSHIKA KUKI,KWINJIJA BENSHI KUGIRA BICE BENSHI CANKE KUBAHEMBA MENSHI KUKO BAKOZE ICOBABATUMYE SINTAHURA NEZA KUKO ABARI BAKENEYE AMAFRANKE SI SNR



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  jeudi 18 septembre 2014   à 21 : 37 : 00

UBU NGIRA NGARUKE KURI MWEBWE BAMENYESHA MAKURU NDABABAZE ICO MUKORESHA IYI NTERERANO TUTANGA KO NTARUMVA MUVUGA KO TUTANGA INTERERANO ,EREGA NI MUKIBANZA CAHO TWARI KUTELEPFONA
NI MURONDERE RELO UMWANYA MWOSHIRAMWO IZO NTERERANO ZACU KUGIRA ZIGIRE ICO ZIMARIRA ABANYAGIHUGU MURAKOZE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 25 %)

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation,(popularité : 11 %)

Le Parcem s’inquiète sur la rapide intégration régionale en Afrique de l’Est ,(popularité : 9 %)

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI ,(popularité : 6 %)

Burundi : Les réformes économiques burundaises épatent les investisseurs ,(popularité : 6 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 6 %)

Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 6 %)

Les femmes font avancer le pays ,(popularité : 6 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 6 %)

L’armée Burundaise, est elle capable de nourrir ses hommes ,(popularité : 6 %)