2015 : Entre inquiétude et joie autour des propos aigres - doux de la CENI




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 28 août 2014  à 07 : 18 : 18
a

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante a annoncé que les CEPI et les CECI seront mises en place à travers le pays avant le travail d’enrôlement des électeurs. Les débats autour de cette étape commenceront en effet à partir de la semaine prochaine entre les acteurs politiques.

Au cours de cette séance dans laquelle la CENI a effet rendu publique les 10.798 centres d’inscriptions des électeurs de 2015 à travers le pays, Pierre Claver Ndayicariye a souligné que ces centres seront constitués en général d’écoles publiques et privées.

Il a tranquillisé les politiques en indiquant que contrairement à ce qui se disait sur les médias, les représentants des Commissions Électorales Provinciales Indépendantes et des Commissions Électorales Communales Indépendantes seront choisis avant l’enrôlement des électeurs. L’élaboration du calendrier électoral ne sera pas perturbée par cette activité selon Pierre Claver Ndayicariye qui a par ailleurs qualifié cette activité de simple ajustement du processus électoral.

La question qui a fait des remous concernait les éléments du dossier qui seront exigés aux candidats qui vont se faire élire en 2015 notamment l’attestation de bonne conduite vie mœurs et l’extrait du casier judiciaire. Pour le président de la CENI, Pierre Claver Ndayicariye, il est prématurée voire illogique de parler des gens qui vont se faire élire en 2015.

« Pour nous conformer à la loi, nous allons vérifier que tous les documents exigés sont disponibles avant de délivrer l’autorisation à quiconque aura besoin de se faire élire en 2015 », a souligné Pierre Claver Ndayicariye.

La CENI estime que sont travail sera purement technique. « Ne posez plus la question à la CENI », a ajouté Pierre Claver Ndayicariye, le patron de la CENI.

Cette rencontre a vu la participation de plusieurs partenaires des élections de 2015 dont les diplomates accrédités à Bujumbura qui, visiblement voulaient en savoir plus sur les documents qui seront exigés par la CENI avec 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

258 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 2 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 2 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 2 %)