Les communes de la Mairie seront Muha, Mukaza et…mais




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 28 août 2014  à 15 : 08 : 47
a

98 députés sur les 99 présents ont voté pour le projet de loi portant réorganisation des communes ce mercredi après midi. La Mairie de Bujumbura qui sera composée désormais de 3 communes urbaines à savoir Muha, Mukaza et Ntahangwa a occupé l’essentiel des débats au parlement et constituait un enjeu majeur pour 2015.

La nouvelle délimitation de la mairie montre en effet que la commune urbaine de Muha enregistrera Kanyosha, Musaga , Kinindo. La commune de Ntahangwa comptera Kamenge, Kinama , Gihosha, Buterere, Ngagara et Cibitoke. Quant à Mukaza , elle sera faite des entités administratives de Rohero, Nyakabiga , Bwiza et Buyenzi. Au départ, le projet de loi stipulait que ces communes allaient être Kamenge, Kanyosha et Rohero. La commission saisie au fond a estimé que ces appellations risquent de constituer des brèches du passé à connotations ethniques .

Après plus de 2 heures de retard soit vers 11 heures, les députés sont finalement entrés dans la salle des congrès de Kigobe. Ceux du CNDD FDD venaient de se rencontrer en aparté. Les informations recueillies en coulisse indiquent que certains d’entre eux divergeaient sur la nécessité de voter en faveur de ce projet de loi. Les élus en Mairie de Bujumbura auraient exigé plutôt qu’une loi spécifique portant organisation des communes urbaines soient votés préalablement mais sans succès selon nos sources.

Le fait que le nombre de commune passera de 13 à 3 serait aussi une innovation à multiples mystères selon les députés de la Mairie puisqu’ils ignorent la tendance politique qui les contrôlera. « Chacun et même le parti au pouvoir avons peur de l’effet de ce projet de loi surtout après 2015 », nous a confié une source avant le début de la réunion.

Durant la séance des questions, les députés ont souligné que ce projet de loi une fois adopté marquera un chevauchement en matière de gouvernance puisque le Maire de la Ville de Bujumbura aura à contrôler des autorités administratives élues. La façon dont les recettes les communes seront gérées reste aussi un mystère et risque de constituer aussi une brèche pour la mauvaise gestion des recettes de la commune selon certains députés.

D’autres députés ont indiqué que la cartographie électorale de 2015 risque d’occulter un développement à double vitesse notamment parce que la balkanisation des communes n’est pas complètement effacée dans les schèmes de pensées de burundais. Sur 99 députés présents dans la salle, seul Kalenga Rhamadhan du CNDD FDD s’est abstenu de voter pour ce projet de loi.

Le ministre de l’intérieur Edouard Nduwimana qui a défendu ce projet de loi bec et ongle pendant plus de 4 heures a souligné qu’il s’agit d’une étape déjà dans la mise en place de la politique de décentralisation prônée par Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

850 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par belthrand   ce  jeudi 28 août 2014   à 18 : 34 : 09

Ngira ngo umuntu yokwizera ko agiye ku I ku ikomini azobona koko ko ari kuri komini. Atari akandi kazu badandarizamwo umugorigori. Tera imbere nkumuheto.



Par Bwiza C.   ce  vendredi 29 août 2014   à 07 : 27 : 40

haha !! Karenga Ramadhan n’est vraiment pas considéré dans le parti. Je ne sais pas pourquoi !



Par Bwiza C.   ce  vendredi 29 août 2014   à 07 : 43 : 12

Au fait à voir les réticences muettes qui ont accompagné ces votes, je pense que ceux qui ont voté ce projet de lois ne maitrisent pas essentiellement ce qui va suivre ou pourquoi ce changement de nom !



Par GN   ce  dimanche 31 août 2014   à 13 : 33 : 29

Normal que seul Kalenga, congolais de naissance et de nationalité, n’ait pas voté ce projet de loi. Mais, qu’est-ce qui se cache derrière un tel projet ? J’ai une idée : récupérer, dès 2015, la mairie pour le CNDD-FDD. J’accorde néanmoins le bénéfice du doute à ce parti et au pouvoir qu’il a généré.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 2 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 2 %)

Un silence complice sur les défis de la gouvernance ,(popularité : 2 %)

Un projet de loi sur la presse décrié par plus d’un,(popularité : 2 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 2 %)