KARUSI : Carence des Professeurs à la veille de la rentrée scolaire




Par: Aubin Niyonkuru , vendredi 29 août 2014  à 07 : 12 : 29
a

Le Ministère de l’enseignement primaire et secondaire vient d’autoriser les différentes directions de l’enseignement secondaire de recruter les enseignants à quelques jours de la rentrée solaire 2014-2015. Mais dans la province de Karusi, le nombre d’enseignants que certaines directions communales de l’enseignement ont été autorisées de recruter est largement inférieur par rapport aux besoins, selon les sources sur place.

Par exemple, la direction communale de l’enseignement de Buhiga a été autorisée de recruter seulement 2 professeurs du secondaire au cours de la prochaine année scolaire, alors que le besoin s’estimait à plus de 40 professeurs comme l’indique le directeur communal de l’enseignement. Il signale que plus de 20 classes de la 7eme année fondamentale seront ouvertes pour cette année scolaire à cause du taux de réussite élevé des élèves de la 6eme année dans le concours nationale (soit 816 lauréats de l’école primaire dan cette commune).

La situation est similaire dans la direction communale de l’enseignement en commune Shombo. Ici aussi, le directeur de l’enseignement communal indique qu’ils ont été autorisés de recruter 2 professeurs alors que seront ouvertes 4 nouvelles classes du niveau supérieur pour la prochaine année scolaire, dont une classe à section scientifique qui n’a aucun professeur.

Le Directeur provincial de l’enseignement, Stanislas Manirakiza, indique que la direction provinciale n’a eu l’autorisation de recruter que 72 professeurs seulement pour cette année scolaire. En plus il indique que leur répartition dans les différentes directions scolaires de la province n’est pas non plus de ses responsabilités.

Stanislas Manirakiza regrette que ce nombre de 72 enseignants à recruter reste très minime par rapport aux besoins, ajoutant que la situation ne sera pas facile à gérer avec un effectif de plus de 6000 lauréats de l’école primaire qui, tous, vont bientôt commencer l’école fondamentale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

167 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 28 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 20 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 5 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Les 1 er Lauréats en musicologie au Burundi,(popularité : 3 %)

Mabanda : Refugiés ou pas ils ont été battus ,(popularité : 3 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 3 %)

Climat délétère entre Léo et Onamob,(popularité : 3 %)