Le parlement salue l’œuvre de la CNIDH




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 29 août 2014  à 18 : 28 : 28
a

Les députés burundais louent les activités accomplies par la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme, CNIDH, en matière de promotion des droits de l’homme pour l’année 2013.

Lors de la publication du rapport de la pour l’exercice 2013 ce jeudi, Frère Emmanuel Ntakarutimana, Président de la CNIDH, a souligné que cette période a été marquée par la prédominance des intolérances à caractère politiques.

Selon Frère Ntakarutimana, la CNIDH a beaucoup plus été préoccupée par cette intolérance liée aux élections prévues en 2015, dont surtout les partis politiques MSD et CNDD-FDD étaient à la tête.

Pour la CNIDH, cette période de 2013 a été aussi caractérisée par une période d’épidémie de choléra la plus longue en comparaison avec d’autres types d’épidémie que le Burundi ait connue selon le président de cette commission.

Malgré les bonnes initiatives contenues surtout dans le programme de Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté , la CNIDH a souligné qu’elle a été préoccupée par le non accès à l’alimentation puisque le Burundi a été classé premier pays sécoué par la sous alimentation en 2013 en Afrique.

Pour cette commission, les défis pour la promotion des droits de l’homme au Burundi restent surtout le trafic des enfants dans lequel sont probablement citées les personnes qui ne sont n’importe qui, mais que Frère Ntakarutimana n’a pas jugé bon de préciser.

Il a aussi indiqué que l’accès à une éducation de qualité reste un mal pour le Burundi raison pour laquelle elle plaide pour que les différents ministères ayant l’éducation dans leurs attributions soient organisés en un seul ministère pour plus d’efficacité.

La protection des victimes reste aussi un défi pour l’accès à la justice pour tous selon Frère Ntakarutimana.

Il a demandé au parlement de plaider en sa faveur pour que cette commission s’acquitte d’une dette de près de 60 milles $USD nécessaires pour contribuer dans différentes organisations de défenses des droits humains notamment l’organisation des CNIDH des pays francophones auxquelles elle est affiliée.

De manière générale, les députés ont apprécié l’œuvre de la CNIDH. Pour Frère Ntakarutimana, il est essentiel que cette commission reste composée de membres qui ne se laisseront pas influencés par les idées d’ailleurs pour la survie de sa renommée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

161 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Journaliste Hassan Ruvakuki : 200 jours d’incarceration et de combat pour sa libération ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman est désavoué par certains des siens ,(popularité : 3 %)

Bientôt un projet de loi pour lutter contre les violences basées sur le genre,(popularité : 3 %)

Evaluation de la situation des droits de l’homme à Genève en janvier en 2013 ,(popularité : 3 %)

L’EPU : le Burundi se garde de mettre en applications 39 recommandations ,(popularité : 2 %)

Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice ,(popularité : 2 %)

Karusi : La justice acquitte le policier Augustin Bigirindavyi, auteur présumé d’attentat meurtrier,(popularité : 2 %)

Blanchiment d’argent : Où est le procureur général de la république ? ,(popularité : 2 %)

Affaire Ruvakuki : Les avocats condamnent le transfert de leur client de Ruyigi vers Muramvya,(popularité : 2 %)

Criminalité : L’opposition salut l’incarcération de deux agents de la police et du SNR,(popularité : 2 %)