L’après 2015 vu par Sylvestre Ntibantunganya




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 29 août 2014  à 17 : 08 : 00
a

L’ancien président de la république du Burundi Sylvestre Ntibantunganya estime que le CNDD-FDD et les probables coalitions contre ce parti autour de 2015 risquent de faire changer l’actuelle image de l’Assemblée Nationale après les élections.

Dans une étude qu’il a rendue publique autour de la gouvernance politique, économique et sociale au premier semestre de 2014, Sylvestre Ntibantunganya a souligné que les avis sont mitigés quant à la façon dont ils évaluent cette période.

En politique, cette période a été marquée par une intolérance politique à grande échelle surtout entre les jeunes du CNDD-FDD et le parti MSD suite aux échéances électorales de 2015.

Au niveau social cette période a aussi été caractérisée par des mouvements de grèves dans différents secteurs d’activités dont l’Université du Burundi où les étudiants ont failli devenir ‘’une bande propagandes’’ contre le CNDD-FDD à travers le pays pendant cette période.

Pour Sylvestre Ntibantunganya, certains partis politiques dont le FNL et l’Uprona qui ont du mal à retrouver leurs membres parce qu’ils sont qualifiés d’ "illégaux’’ risquent de se coaliser avec ceux de l’Alliance Démocratique pour le Changement pour2015 . Cette coalition sera probablement de nature à changer la configuration du parlement de 2015 selon Sylvestre Ntibantunganya . « Les dirigeants peuvent s’y préparer déjà », a-t-il souligné.

Ce sénateur a indiqué que les questions relatives à la commission vérité et réconciliation et aux problèmes de terres et autres biens méritent une attention de la part des décideurs de ce pays puisqu’elles devraient déterminer la réconciliation des Burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

619 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 3 %)