Mbonimpa transféré à l’Hôpital Bumerec




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 29 août 2014  à 18 : 32 : 38
a

Le président de l’Association pour la Promotion des Droits Humains a été transféré ce vendredi vers 14 heures, heures de Bujumbura à l’Hôpital Bumerec pour y être soigné. Son avocat Antoine Nzobandora dit qu’après avoir vu l’état de santé précaire de son client, il est en aviser les responsables de la prison pour que Pierre Claver Mbonimpa soit transféré dans une meilleure structure sanitaire.

La fille de ce défenseur des droits humains nous a dit que les médecins essaient de maitriser son état d’hypotension. « A l’heure où nous vous parlons, mon père est alité. Nous attendons l’évolution de la maladie puisqu’il a été transféré à cet hôpital dans un état d’hypotension très grave », nous a confié la fille ainée de Pierre Claver Mbonimpa.

Le président de l’Aprodh Pierre Claver Mbonimpa est locataire de la prison centrale de Mpimba il ya plus de 100 jours. Il a été accusé d’atteinte à la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat. Amnesty Internationale avait récemment classé ce défenseur des droits humains parmi les gens dont leurs vies sont en danger à travers le monde.

Ces derniers jours le président du Forum pour la Conscience et le Développement avait souligné que la maladie de diabète dont souffre ce défenseur des droits humains s’est aggravée depuis son emprisonnement à la prison centrale Mpimba .

Agé de 65 ans, Pierre Claver Mbonimpa a été arrêté à l’aéroport international de Bujumbura au moment où il se rendait en mission de travail au Kenya.

Toutes les voies judiciaires pour réclamer sa libération provisoire ont été épuisées. Ses avocats et la famille des défenseurs des droits humains nationaux et internationaux convergent pour dénoncer une incarcération qu’elle qualifie d’arbitraire. Ils ont toujours réclamé une enquête indépendante autour de la probable présence des jeunes Burundais en République Démocratique du Congo mais sans succès.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

422 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 29 août 2014   à 19 : 33 : 39

UBU NDAHEBUYE KO UBURUNDI BUTAGIRA UMURONGOZI,NDABAZA KO IVYO BIRIKO BISHIKA UMUKURU WI GIHUGU ARI NGAHO ARORERA MBEGA MBONIMPA NIYAGIRA ICO ABA NTACO BIZOMUTWARA,UBWO NTIYOKWIKUBITA AGASHI AKUMVA IVYO BAMUBWIRA
UBU BIRIYEREKANYE KO UMUNTU AVUYE MWI SHAMBA ATAKWIYE KUJA KU BUTEGETSI,IVYARIVYO VYOSE UBWO BUTEGETSI BUTAHAVUYE NTA MAHORO AZOKWIGERA ABONEKA MU BURUNDI,ABASENGA NI BASENGE ABANDI NABO BAKORE KUGIRA UBWO BUTEGETSI BUSENYUKE ABARUNDI BARONKE AMAHORO



Par   ce  lundi 1er septembre 2014   à 12 : 57 : 10

we rosa hakizimana nta soni umukuru w’igihugu atandukanye n’ubucamanza ikindi MBONIMPA yivanze mu mabanga atari ayiwe bityo rero akwiye kubibazwa nagira nibutse wewe, abarundi n’abandi bose ko akazi kose gakwiye gukorwa na banyeneko MBONIMPA yarashinzwe kuvugira abanyororo n’agateka kazina muntu none hari abatwawe muri CONGO kwiga igisirikare kunguvu bamutakiye ngo abavugire ???? ahubwo akwiye guhanwa vy’akarorero kwivyanga mukazi nivyo bisubiza igihugu inyuma.

GIRA amahoro



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 7 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 5 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 4 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 4 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 4 %)

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères ,(popularité : 4 %)

Bujumbura : 11 employés de la Librairie Saint Paul en conflit avec la direction,(popularité : 4 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)