Bientôt les démembrements de la CENI




Par: Aubin Niyonkuru , jeudi 4 septembre 2014  à 18 : 11 : 42
a

La Commission Electorale Nationale Indépendante pense déjà à la mise en place de ses démembrements dont les Commissions Provinciales Nationales Indépendantes. (CEPI).

Au cours d’une conférence de presse de ce jeudi, le président de la Ceni a annoncé que les consultations avec d’autres parties prenantes aux élections débutent le vendredi 05 Septembre pour prendre fin le 12 Septembre courant conformément au calendrier électoral.

Pierre Claver Ndayicariye a aussi précisé les différentes catégories avec qui la Ceni compte réunir dans ces consultations. Il s’agit des leaders des partis politiques agrées, ceux des Eglises protestantes, ceux de la Communauté islamique du Burundi, de la société civile et les Gouverneurs de province.

Seule la date de la réunion de consultation avec les représentants de l’Eglise catholique n’a pas été précisée.

« Nous sommes entrain de chercher une date qui convient et le responsable de la Conférence des Eglises Catholiques du Burundi a été rencontré et il promet de consulter ses collègues pour que la date de consultation soit fixée », a expliqué le président de la Ceni.

Selon Pierre Claver Ndayicariye ces consultations ne concernent que les partis politiques agrées. En dehors de la loi pas de réponses, a-t-il dit pour signifier que la loi ne dit rien quant à la catégorie de ceux appelés « acteurs politiques ».

« Dans la Constitution de la République du Burundi, le mot acteur politique n’existe pas, dans la loi régissant les partis politiques le mot acteur politique n’existe pas, dans le code électoral promulgué le 03 juin le mot acteur politique n’existe pas, c’est le respect de la loi qui va nous aider à être compris, en dehors de la loi nous n’avons pas de réponse », a martelé le président de la Ceni.

Il a aussi fait savoir que les membres des Cepi seront sélectionnés parmi les candidats qui seront présentés par différentes institutions consultées. « Les critères partis, genre et ethnies seront tenus en compte », a affirmé Pierre Claver Ndayicariye.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

322 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  samedi 6 septembre 2014   à 13 : 04 : 31

barabikora neza ahandi ho biragorana dutakaze umwizero wo kuba mu mutekano. Ikindi naco ekleziya gatorika yoreka kwivanga cane mu vya politike ikabikurikirana gusa ntihagire iconokara ngo irimwo niyo yabiteye



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Les ONG contre le nouveau projet de loi sur la presse,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Une rhétorique de mésentente entre le CNDD FDD et le FORSC autour de la gouvernance ,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 3 %)