La mort du leader des Al Shebab confirmée




Par: Désiré Nimubona , samedi 6 septembre 2014  à 14 : 34 : 26
a

Le Pentagone a confirmé vendredi la mort du co-fondateur et président des insurgés Al Shebab Ahmed Abdi Godane dont sa tête avait été mise à 7 millions de dollars américains par les Etats Unis d’Amérique depuis 2011.

« Nous avons confirmé qu’Ahmed Godane, le co-fondateur d’Al Shabab a été tué » a déclaré jeudi Rear Admiral John Kirby, porte parole du Pentagone a dit dans un communiqué.

Il avait été visé dans une attaque lui destinée, par des drones américains et d’autres moyens militaires la nuit de lundi à mardi à Barawe, région dans laquelle le mouvement reste actif depuis sa défaite par l’armée kényane à Kismayo.

Selon le Pentagone, Godane est mort avec 11 autres insurgés, dont 5 commandants important dont l’identité n’a pas été livrée.

Le président Somalien n’a pas tardé de réagir. Selon Hassan Cheick Muhamud, a appelé aux Al shebab de profiter de la mort de Godane pour se rendre.

Alors qu’il célebrait aussi la libération de sa ville natale, récemment capturée par des elements de l’armée Somalienne et burundaises servant sous la bannière de l’union Africaine, Hassan Sheick Muhamud a dit aux Al Shebab :

« Au moment où les idéologues extrêmes peuvent se battre pour la direction d’al-Shabab, c’est une chance pour la majorité des membres d’Al-Shabab de changer de camp et de rejeter la décision de Godane de leur faire les pions d’une campagne de terrorisme international », a dit le président somalien dans un petit communiqué.

Jusqu’à président, le nom de l’unité spéciale qui a conduit cette attaque n’est pas connu, mais des drones seraient partis de la base américaine de Djibouti selon des collègues de l’Associated Press.

Le groupe islamiste Al Shebab n’a pas encore réagit sur la mort de son leader.
Godane, était né en 1977 et avait grandi dans la ville de Hargeisa, dans la région autonome de Somaliland.

Il était connu depuis son enfance comme garçon calme qui était intéressé par le Coran et les études islamiques dans ses premières années.

Ses parents lui décrivent comme « un homme privé" qui a consacré son temps à des enseignements islamiques dans les mosquées, a déclaré Mohamed Hassan, un ancien responsable des renseignements somalien.

Une succession difficile

La succession de Godane à la tête du mouvement semble être difficile selon les analystes de la région.

Bien que son successeur semble être son ancien conseiller Sheikh Mahad Omar Abdikarim, connu aussi sous le nom d’Ahmed Dirie. Ce dernier est connu pour ses dures positions, selon des observateurs, mais le grand risque c’est l’organisation d’une réunion pour son remplacement selon Matt Bryden, Directeur de Sahan Research à Nairobi.

Abdi Aynte, un analyste somalien dit que la mort de Godane "sera presque certainement le début de la fin de l’organisation".

Al Shebab avait été déclaré organisation terroriste par les américains en 2008.

Sous pression des militaires de la coalition Amisom-Gouvernement somalien, les Shebab "sont ces derniers jours en perte de vitesse".

Le commandant de la force de l’Amisom le Lt Gen Silas Ntigurirwa, de passage à Bujumbura jeudi a souligné que ce groupe possède encore une force de déstabiliser le pays mais se réjouit que sous pression des armes, il n’est pas à mesure de faire autre chose que la tactique d’user des djihadistes aux ceintures d’explosifs seulement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

841 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par kabaza Gabriel   ce  samedi 6 septembre 2014   à 23 : 47 : 42

Le mieux est l’ennemi du bien, mais le pire est l’ami de l’excès.Si tout le monde est ton ennemi, sois à toi-même ton ami.
La victoire ne va pas à celui qui part le premier, mais à celui qui conclut.Il ne reste que Rwasa Agathon.



Par Rose Hakizimana   ce  lundi 8 septembre 2014   à 01 : 43 : 37

MU KIRUNDI NGO IKIBI NTICIJANA,WARISHE UMENYE KO NAWE AMAHEREZO ARI UKWICWA, KANDI NGO IMANA NTIRENGANYA,TURABIBONA IYO ABISHE ABANTU BARONSE UBUTEGETSI IMANA ICA IBIMA UBWENGE BWOGUTWARA NEZA, NOVUGA KO ARI IGIHANO BABA BARONSE MU GIHE BAKIRI KWISI,KUKO NTA KIHANO KISUMBA KUVUMWA NA BOSE MU KIRUNDI NGO UVUMWA NA BOSE UKATOTA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 4 %)

Il sera présent au 14ème sommet de la francophonie en octobre à Kinshasa,(popularité : 2 %)

La veuve de Patrice Emery Lumumba décédée à Kinshasa,(popularité : 2 %)

Française enlevée au Kenya : L’otage aurait été localisée,(popularité : 2 %)

Berlin annonce un gèle de 21 millions d’euro d’aide au Rwanda, DW rapporte,(popularité : 2 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 2 %)

Simba Bukuru, le nouveau roi des Bafulero,(popularité : 2 %)

Al Shebab « bat de l’aile ,(popularité : 2 %)

Etats Unis : Un étudiant burundais sous menace d’expulsion ,(popularité : 2 %)

Dossier Yannick Nihangaza : L’Australie va expulser le plus grand rouleau compresseur ,(popularité : 2 %)