L’invective de Domitien à sa famille politique




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 11 septembre 2014  à 07 : 35 : 52
a

« Léonce Ngendakumana a été président de l’assemblée nationale pendant 7 ans. Fréderic Bamvuginyumvira été premier vice président de la république. Dites moi ce que je possède de plus comme richesse.

« Probablement c’est parce que j’ai été meilleur gestionnaire des biens que j’ai reçu sinon je ne pourrais pas en être victime », c’est la réaction ce jeudi après midi de Domitien Ndayizeye à propos de son exclusion du parti Frodebu au début de la semaine.

De manière malicieuse, Domitien Ndayizeye a réservé une réponse aussi dure à sa famille politique qui a décidé de son exclusion du parti des Inziraguhemuka.

Jusqu’alors, l’ancien président de la république rétorque qu’il est victime de sa richesse. Comme dans la dernière conférence de presse qu’il avait animée, le sénateur se dit victime de ses opinions pour la réunification des ailes du Frodebu en cours selon ses propos.

Pour Domitien Ndayizeye, les leaders de ce parti en l’occurrence Léonce Ngendakumana et Fréderic Bamvuginyumvira ont du mal à se dépasser pour chercher l’intérêt du parti.

L’invective va encore loin. Domitien Ndayizeye en faisant comprendre à quiconque voudra que contrairement, il a été bon gestionnaire de ses biens au moment où certains courraient derrière la femme.

Difficile en tous cas de comprendre s’il voudrait évoquer certains des membres du Frodebu mariés à plus d’une femme mais l’homme politique ne désarme pas, il souligne que probablement Léonce Ngendakumana , Fréderic Bamvuginyumvira sont en colère.

Il a dit qu’il ne compte pas abandonner la politique mais qu’il continuera à se créer des liens comme d’habitude aussi bien au Frodebu qu’ailleurs. Quant aux liens qui devraient exister entre lui et ses adversaires politiques d’aujourd’hui, Domitien Ndayizeye estime qu’ils vont se saisir avec le temps comme en 1996.

Léonce Ngendakumana accuse cet homme politique d’organiser des réunions à travers le pays pour freiner la réunification des Inziraguhemuka. Il aurait selon une source digne de foi 6 personnes qu’il envoie à travers les organes du pays dans le pays pour répandre cette information.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

644 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ABS   ce  jeudi 11 septembre 2014   à 09 : 31 : 07

je regrette mais ce language n’est pas d’un mushingantahe ! les attaques personnelles sur deux individus montrent la bassesse de cet ancien pdt.
comme on dit en kirundi "isi irazunguruka".aujourd’hui il est peut être plus riche qu’eux mais demain ça peut changer kuko sumuhinga gusumba abandi bose !



Par mugenzi   ce  jeudi 11 septembre 2014   à 16 : 49 : 12

Une sortie mediatique qui est un non évenement. Si tu es riche tant mieux pour toi mais en quoi cela avance le pays.
S’attaquer à la vie privée de tes anciens compagnons de lutte, est cela la politique, les idées que tu nous proposes.
Urikuye agashambara.



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 12 septembre 2014   à 22 : 01 : 32

CE LANGUAGE N EST PAS DE CELUI D UN HOMME D ETAT ON NE PARLE
PAS DE SA RICHESSES QUAND ON EST ENTRE DE CHERHER LA SOLUTION POUR SAUVER LE PAYS
IKI NIKIMWE ABANYAGIHUGU BAMA BIYAMIRIZA ABA POLITITIENS BACU AHO BORAVYE IBIGOYE ABARUNDI BAJA MUVYO GUHAYA AMATUNGO CANKE KUYAGWANIRA AHO GUKIZA ABANYAGIHUGU,JEWE MBONA UMENGO BAGUMA ARI ABANA NTIBAKURA



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 12 septembre 2014   à 22 : 16 : 56

AHO NUMVIYE KO DOMITIEN NDAYIZEYE YACIYE YINJIRA MURI NYAKURI ATA NI NDWI IRAHERA ,VYACIYE BIHA AGACIRO IVYO LEONCE NGENDAKUMANA YAMWAGIRIJE,UBU LERO NIYEMANGE KO YACIYE MU MAKOSA HANYUMA ABASABE IMBABAZI KURI ARYA MAJAMBO YAVUZE YEREKEYE AMATUNGO,GUTYO BASUBIZE HAMWE,NIYABA YASHAKA KWUMVIKANISHA AHEZE ABANDANYE ABASUBIZA HAMWE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?





Les plus populaires
Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 100 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 30 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 3 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 3 %)

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques,(popularité : 3 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 3 %)

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 3 %)