Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


L’invective de Domitien à sa famille politique




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 11 septembre 2014  à 07 : 35 : 52
a

« Léonce Ngendakumana a été président de l’assemblée nationale pendant 7 ans. Fréderic Bamvuginyumvira été premier vice président de la république. Dites moi ce que je possède de plus comme richesse.

« Probablement c’est parce que j’ai été meilleur gestionnaire des biens que j’ai reçu sinon je ne pourrais pas en être victime », c’est la réaction ce jeudi après midi de Domitien Ndayizeye à propos de son exclusion du parti Frodebu au début de la semaine.

De manière malicieuse, Domitien Ndayizeye a réservé une réponse aussi dure à sa famille politique qui a décidé de son exclusion du parti des Inziraguhemuka.

Jusqu’alors, l’ancien président de la république rétorque qu’il est victime de sa richesse. Comme dans la dernière conférence de presse qu’il avait animée, le sénateur se dit victime de ses opinions pour la réunification des ailes du Frodebu en cours selon ses propos.

Pour Domitien Ndayizeye, les leaders de ce parti en l’occurrence Léonce Ngendakumana et Fréderic Bamvuginyumvira ont du mal à se dépasser pour chercher l’intérêt du parti.

L’invective va encore loin. Domitien Ndayizeye en faisant comprendre à quiconque voudra que contrairement, il a été bon gestionnaire de ses biens au moment où certains courraient derrière la femme.

Difficile en tous cas de comprendre s’il voudrait évoquer certains des membres du Frodebu mariés à plus d’une femme mais l’homme politique ne désarme pas, il souligne que probablement Léonce Ngendakumana , Fréderic Bamvuginyumvira sont en colère.

Il a dit qu’il ne compte pas abandonner la politique mais qu’il continuera à se créer des liens comme d’habitude aussi bien au Frodebu qu’ailleurs. Quant aux liens qui devraient exister entre lui et ses adversaires politiques d’aujourd’hui, Domitien Ndayizeye estime qu’ils vont se saisir avec le temps comme en 1996.

Léonce Ngendakumana accuse cet homme politique d’organiser des réunions à travers le pays pour freiner la réunification des Inziraguhemuka. Il aurait selon une source digne de foi 6 personnes qu’il envoie à travers les organes du pays dans le pays pour répandre cette information.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

681 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ABS   ce  jeudi 11 septembre 2014   à 09 : 31 : 07

je regrette mais ce language n’est pas d’un mushingantahe ! les attaques personnelles sur deux individus montrent la bassesse de cet ancien pdt.
comme on dit en kirundi "isi irazunguruka".aujourd’hui il est peut être plus riche qu’eux mais demain ça peut changer kuko sumuhinga gusumba abandi bose !



Par mugenzi   ce  jeudi 11 septembre 2014   à 16 : 49 : 12

Une sortie mediatique qui est un non évenement. Si tu es riche tant mieux pour toi mais en quoi cela avance le pays.
S’attaquer à la vie privée de tes anciens compagnons de lutte, est cela la politique, les idées que tu nous proposes.
Urikuye agashambara.



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 12 septembre 2014   à 22 : 01 : 32

CE LANGUAGE N EST PAS DE CELUI D UN HOMME D ETAT ON NE PARLE
PAS DE SA RICHESSES QUAND ON EST ENTRE DE CHERHER LA SOLUTION POUR SAUVER LE PAYS
IKI NIKIMWE ABANYAGIHUGU BAMA BIYAMIRIZA ABA POLITITIENS BACU AHO BORAVYE IBIGOYE ABARUNDI BAJA MUVYO GUHAYA AMATUNGO CANKE KUYAGWANIRA AHO GUKIZA ABANYAGIHUGU,JEWE MBONA UMENGO BAGUMA ARI ABANA NTIBAKURA



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 12 septembre 2014   à 22 : 16 : 56

AHO NUMVIYE KO DOMITIEN NDAYIZEYE YACIYE YINJIRA MURI NYAKURI ATA NI NDWI IRAHERA ,VYACIYE BIHA AGACIRO IVYO LEONCE NGENDAKUMANA YAMWAGIRIJE,UBU LERO NIYEMANGE KO YACIYE MU MAKOSA HANYUMA ABASABE IMBABAZI KURI ARYA MAJAMBO YAVUZE YEREKEYE AMATUNGO,GUTYO BASUBIZE HAMWE,NIYABA YASHAKA KWUMVIKANISHA AHEZE ABANDANYE ABASUBIZA HAMWE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 37 %)

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 21 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 20 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 13 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 13 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 13 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 13 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 13 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 13 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 13 %)