Pas de neutralité face à l’injustice




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 17 septembre 2014  à 16 : 29 : 05
a

5 médias privés estiment que les libertés civiles et politiques au Burundi courent de graves danger de nature même à hypothéquer les élections prévues en 2015 raison pour laquelle ils ont décidé de boycotter la conférence des portes paroles du gouvernement prévue ce vendredi.

Dans une conférence de presse que les représentants de ces médias ont organisée ce mercredi, ils ont encore une fois souligné que le fait que Pierre Claver Mbonimpa soit locataire de la prison au moment où il est dans un état de santé grave prouve que Bujumbura veut réduire au silence toutes les voix divergentes.

« Le maintien de Pierre Claver Mbonimpa en prison comme décidé par le tribunal de grande instance de Bujumbura est inadmissible et choquent et est l’un parmi un nombre élevé de cas de restriction des libertés pourtant consacrés par la loi fondamentale. Nous ne pouvons rester neutre même face à l’injustice » a dit Innocent Muhozi , Directeur de la Radio Télévision - Renaissance.

Selon Innocent Muhozi , le rôle des médias est la promotion des valeurs humaines par ailleurs universelles en occurrence la liberté d’expression et bien d’autres. « S’il y a des injustices, nous avons raison de dire non », a-t-il ajouté.

De la part de ces médias, les journalistes sont fondamentalement engagés pour les droits humains "n’en déplaisent qu’à ceux qui voudraient l’être en théorie", a encore une fois ajouté Innocent Muhozi.

Pour lui, les atteintes à la liberté d’expression dans ce pays risquent d’hypothéquer les élections de 2015 qu’on le veuille ou non.

Ces médias qui ont boycotté cette conférence de vendredi sont Isanganiro, Radio Publique Africaine, Télé- Renaissance, Bonesha, et le Groupe de presse Iwacu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

258 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 20 septembre 2014   à 16 : 35 : 17

NTA KINTU KININI NOVUGA KUKO UMUNTU WESE YUMVISE ICO MBONIMPA YAZIZE ACA YABAZA ATI IYO MBONIMPA ATABIVUGA IVYO BARIKO BARATEGURA BINYEGEJE HARI NAHO ARI BIMWE BATEGURIRA MW ISHAMBA MU MYAKA IHEZE NAVYO BIKABA VYASIZE AMARIRA N AMAGANYA MU PFUVYI NA BAPFAKAZI,UWARIWE WESE AVYIBAZA KUKO UBIVUZE YICWA CANKE AGAPFUNGWA
NKASABA AMAKUNGU KO YORONDERA IVYO BINTU IVYARIVYO,ICO BIGAMIJE KUGIRA ABARUNDI BABIMENYE,IMITIMA ISUBIRE MU NDA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

Allain Guillaume Bunyoni demis de ses fonctions ou seulement remplacé ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 3 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 3 %)

Lettres de noblesses envers Isanganiro,(popularité : 3 %)