Le MSD dénonce une justice à deux vitesses




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 19 septembre 2014  à 09 : 52 : 46
a

Alors que le 22 de ce mois de septembre, il est prévu une audience publique à la cour d’appel de Bujumbura pour plus de 60 jeunes membres de ce parti suite à l’incident du 8 mars 2014 à la permanence nationale de ce parti, le MSD dénonce déjà une justice à deux vitesses.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le Mouvement pour la Solidarité et le Développement indique que les victimes des tirs à balles réelles ont déposé des plaintes en justice contre certains officiers de la police qui auraient probablement eu une part de responsabilité dans ces bavures.

Plus de 5 mois plus tard, ce parti s’étonne du silence qui caractérise jusqu’alors les instances judiciaires. Pour le MSD, ce dossier des jeunes du parti MSD devrait être instruit en même temps que celui de ces officiers de police pour éviter un traitement judiciaire inéquitable.

En se gardant à traiter aussi ces dossiers dans lesquels sont cités certains des officiers de la police, le MSD estime que « la justice Burundaise veut occulter la vérité sur les événements du 08 mars 2014 à la permanence nationale de ce parti ».

Le parti MSD parle également de deux poids deux mesures dans la façon dont la justice Burundaise traite la jeunesse affiliée à des partis politiques.

Selon ce parti, au moment où une vingtaine de jeunes du MSD ont requis une peine à perpétuité parmi cette soixantaine, certains jeunes du parti au pouvoir cités dans des crimes aussi graves ne s’inquiètent pas du tout. ’La justice n’a jamais osé lever son petit doigt pour instruire ce dossier qui incrimine certains élélments des officiers de la police ’’, souligne t - on dans ce communiqué.

François Nyamoya , secrétaire général de ce parti signataire de ce document, estime que beaucoup de cas de violations graves des droits de l’homme dans lesquels sont cités le CNDD FDD restent impunis.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

535 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 20 septembre 2014   à 15 : 53 : 30

BENIZO MANZA ZIBONEKA KO ARI AGACINYIZO KU BUTEGETSI BUSHAKA KO ABATARI MU MUGAMBWE WABO BABA BANYAGUPFA ,NAYO ABABO BAKAKORA IVYO BASHAKA HARIMWO NU KWICA ,HARI HAHWIYE KO MU GIHE CU GUCA URUBANZA HAJAMWO ABACAMANZA BO MU BINDI BIHUGU KUKO BO BATOTINYA IGITSURE CA LETA
NAYO KURABO BA JEUNNES BA MSD NTA CIZERE MFISE MU GIHE BAGIRIZWA NGO BAKUBISE ABAPOLISI KANDI BARIKO BARIVUNA ABABATEYE,KU BWANJE NTA CAHA BAKOZE KUKO ABABABARASHE BABASANZE MU NZU IWABO KANDI BABARASA ATAKIGWANISHO BO BARI BAFISE MURAKOZE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 3 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 2 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 2 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 2 %)