Les présumés auteurs de l’assassinat des 3 sœurs transférés à Mpimba




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 19 septembre 2014  à 09 : 49 : 54
a

Après un interrogatoire de cet après midi de jeudi, 6 hommes dont un certains Christian Claude Butoyi présumés assassins des 3 sœurs de la congrégation des sœurs xavériennes à Kamenge ont été transférées à la prison centrale Mpimba.

Menotté et pied nu visiblement serein, Christian Claude Butoyi a été entendu par le substitut du procureur en Mairie de Bujumbura pendant près de 40 minutes. Sans l’assistance d’un avocat à l’instar des 5 autres, Christian Claude Butoyi était visiblement calme.

Il a été entendu à l’instar des 5 autres personnes présumées dans ce triple assassinat du dimanche 7 septembre 2014 en commune Kamenge de la Mairie de Bujumbura.

Deux prévenus ont été libérés après interrogatoire mais resteront à la disposition de la justice en cas de besoin selon le parquet de Bujumbura instructeur du dossier. Ils ont bénéficié de cette liberté provisoire parce qu’ils sont mineurs.

6 personnes dont Christian Claude Butoyi , grand cerveau du triple assassinant selon les considérations de la police , ont été transférées en prison centrale de Mpimba.

La police n’a pas accordé plus de facilité au public pour qu’il observe ce jeune Christian Claude Butoyi dont certains disent dérangé mental au moment où la police a récemment dit qu’il est bien portant et qu’il assume la consommation de ce triple assassinat du 7 septembre.

Durant le temps qu’il a passé au parquet de la Mairie de Bujumbura, les habits qu’il portait ont changés 3 fois d’abord en habits de couleur rouge, ensuite rayé et enfin en tablier tout blanc.

Jusqu’alors la justice est à la recherche de la vérité mais la congrégation dont ces sœurs étaient originaires a déjà dit sans passer par quatre chemins qu’elle s’inscrit en faux contre les enquêtes en cours.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

428 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 19 septembre 2014   à 19 : 05 : 18

IVYO NOVYITA KWICA KABIRI KUBONA BUBAHUTSE KUSHIRA MU MPIMBA UMUNTU ATAKOMYE MU MUTWE,NI BWA BUKOZI BWI KIBI BUBANDANYA IZO NZEGO ZIYO LETA NIKUTYO ZAMA ZIRAKORA IKIBI ZIKACEGEKA KUBATAGIKOZE MUGABO BITEBE BITEBUKE UWAKOZE IKIBI AZOCISHURA
BIRABABAJE KUBONA UYO MUHUNGU YABUZE ABA AVOCAT BAMUHEREKEZA KUGIRA BUMVE INGENE ABIVUGA ,MUGABO NAMWE MWASAMAYE MWARI KUMURONDERERA ABAMUFASHA KUBURANA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi





Les plus populaires
L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’,(popularité : 9 %)

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 4 %)

Comparution en audience publique des présumés putschistes,(popularité : 3 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 2 %)

Affaire Nyakabeto : lourdes sanctions contre les opposants à l’expulsion,(popularité : 2 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 2 %)

Le parquet général de la république demande l’extradition de 4 journalistes burundais,(popularité : 2 %)

Bientôt un projet de loi pour lutter contre les violences basées sur le genre,(popularité : 2 %)

L’Ombudsman est désavoué par certains des siens ,(popularité : 2 %)

Evaluation de la situation des droits de l’homme à Genève en janvier en 2013 ,(popularité : 2 %)