Un don de 30 millions de dollars au Burundi par le FIDA




Par: Désiré Nimubona , vendredi 19 septembre 2014  à 15 : 21 : 30
a

Le gouvernement de la République du Burundi et le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont signé vendredi à Rome "un accord de don d’1 million de dollars US et un autre don de 30 millions de dollars du Programme mondial sur l’agriculture et la sécurité alimentaire, fonds géré par le FIDA pour la mise en cours du Programme national pour la sécurité alimentaire et le développement rural de l’Imbo et du Moso dont le coût total s’élève à 57,9 millions de dollars", selon un communiqué du FIDA rendu public après la signature de l’accord.

L’accord de financement a été signé ce jour au siège du FIDA à Rome par Odette Kayitesi, Ministre de l’Agriculture et de l’élevage de la République burundaise, et Michel Mordasini, Vice-Président du FIDA, raconte le communiqué, qui estime qu’il est important d’appuyer ce secteur.

Malgré la croissance économique positive au cours de la dernière décennie, l’incidence de la pauvreté reste élevée au Burundi, selon le communiqué du FIDA qui ajoute que la "malnutrition chronique touche 58 pourcent des enfants de moins de cinq ans et l’indice de la faim s’établissait à 38,8 pourcent en 2013".

90 % de la population dépendent de l’agriculture alors que les investissements dans le secteur agricole au Burundi restent faibles, estime le FIDA.

Le Programme national pour la sécurité alimentaire et le développement rural est conçu pour aider au moins 225 000 personnes vivant dans les zones rurales de l’Imbo et du Moso, révèle le FIDA dans son communiqué et renforcera les infrastructures hydro-agricoles au niveau des marais et des plaines et désenclavera les zones de production.

Les bénéficiaires devront être des femmes et 30 % des jeunes, en particulier, des jeunes orphelins.

En outre, les investissements pour ce programme aideront à créer des emplois dans les unités de décorticage et des mini-rizeries, et également dans les centres de collecte du lait, conclut le FIDA.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

319 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 19 septembre 2014   à 18 : 45 : 59

GUFASHA NI KIMWE ICO IYO MFASHANYO IKORA NIKINDI,ASERUKIRA ABARUNDI MUGABO IYO MFASHANYO YITIRIGWA ABARUNDI IZOTUNGISHA ABATARENGA 10 BARIMWO ODETTA KAYITESI,KIRETSE ABO BAYATANZEBAYACISHIJE MU MASHIRAHAMWE GUTYO BAKEREKANA NEZA INGENE AZOKORESHWA,NIYABA AZOGURA AMASE BAKEREKANA ITONI ZINGAHE KURI CHAQUE COMMUNE UMUNYAGIHUGU AKAMENYA IBIRO AZORONKA KANDI NTIBAMUGURISHEKO



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 19 septembre 2014   à 18 : 46 : 44

GUFASHA NI KIMWE ICO IYO MFASHANYO IKORA NIKINDI,ASERUKIRA ABARUNDI MUGABO IYO MFASHANYO YITIRIGWA ABARUNDI IZOTUNGISHA ABATARENGA 10 BARIMWO ODETTA KAYITESI,KIRETSE ABO BAYATANZEBAYACISHIJE MU MASHIRAHAMWE GUTYO BAKEREKANA NEZA INGENE AZOKORESHWA,NIYABA AZOGURA AMASE BAKEREKANA ITONI ZINGAHE KURI CHAQUE COMMUNE UMUNYAGIHUGU AKAMENYA IBIRO AZORONKA KANDI NTIBAMUGURISHEKO



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 19 septembre 2014   à 18 : 49 : 41

GUFASHA NI KIMWE ICO IYO MFASHANYO IKORA NIKINDI,ASERUKIRA ABARUNDI MUGABO IYO MFASHANYO YITIRIGWA ABARUNDI IZOTUNGISHA ABATARENGA 10 BARIMWO ODETTA KAYITESI,KIRETSE ABO BAYATANZEBAYACISHIJE MU MASHIRAHAMWE GUTYO BAKEREKANA NEZA INGENE AZOKORESHWA,NIYABA AZOGURA AMASE BAKEREKANA ITONI ZINGAHE KURI CHAQUE COMMUNE UMUNYAGIHUGU AKAMENYA IBIRO AZORONKA KANDI NTIBAMUGURISHEKO



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 7 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 4 %)

Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !,(popularité : 3 %)

L’hôtellerie à Gitega frappée par la crise à Bujumbura,(popularité : 3 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 3 %)

La vie chère est une triste réalité l’Archevêque de Bujumbura, Mgr Ngoyagoye déplore ,(popularité : 3 %)

Des véhicules de l’armée, de la police, des ONG, des ambulances dans la fraude ,(popularité : 3 %)

"La banque centrale est défaillante dans la supervision bancaire",(popularité : 3 %)

Taxe illégale sur le café cerise à Muyinga, un lourd fardeau aux caféiculteurs ,(popularité : 3 %)

Burundi : Une nouvelle taxe sur éducation est en cours de préparation,(popularité : 2 %)