Le personnel du G.P.S.B reprend le travail




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 26 septembre 2014  à 07 : 33 : 33
a

Après une brève rencontre des représentants du personnel de Global Port Service Burundi avec l’Ombudsman Burundais, ce personnel a décidé de reprendre le travail ce jeudi. Les informations recueillies sur place soulignent que personnel aurait eu peur des éventuelles divisions en cours pour en faire échec.

« Nous avons constaté que certains d’entre nous qui étaient jeunes seraient sur le point de reprendre le travail et nous avons pris la décision d’abandonner la grève après cette rencontre avec l’Ombudsman juste pour en éviter l’échec », c’est le point de vue d’un des membres du syndicat après notre rencontre avec le président du syndicat des travailleurs de Global Port Service Burundi.

Sans toutefois accepter que le personnel de GPSB a cessé cette grève la mort dans l’âme, le président de ce syndicat Ernest Manirakiza a plutôt souligné qu’ils ont abandonné cette grève suite à une rencontre qu’ils ont eue avec l’institution de l’Ombudsman Burundais sur leurs revendications.

Selon effet Ernest Manirakiza, le personnel de ce syndicat s’est convenu avec les responsables de GPSB que Philippe Njoni conseiller à l’institution de l’ombudsman suivra la mise en pratique des points qui ont fait objet de convergence.

Ces points sont entre autre la mise en place du règlement de l’entreprise, du manuel de procédure et des barèmes des salaires du personnel dans un délai raisonnable mais qui n’a pas été précisé selon Ernest Manirakiza.

Ernest Manirakiza a ajouté que les revendications faisant objet de réclamation seront traités par la justice parce le personnel de l’ancien Exploitation du Port de Bujumbura a porté plainte.

Pour le moment, le doute sur un possible renvoi de certains des travailleurs de l’ancien EPB est incontournable selon Ernest Manirakiza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

223 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Extension de la palmeraie dans les zones potentiellement palmicoles du Burundi, l’OHP satisfait du pas franchi,(popularité : 9 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 5 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 5 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 5 %)

Flambée des prix des denrées alimentaires à Gitega,(popularité : 5 %)

Burundi : La Poste compte réduire les couts de transferts des fonds de la diaspora ,(popularité : 4 %)

Une ONG demande au Gouvernement de rembourser sa dette à la Banque Centrale ,(popularité : 4 %)

Des conflits autour de la salubrité en Marie de Bujumbura ,(popularité : 4 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 3 %)