Karusi : Manque criant de salles de classe




Par: Aubin Niyonkuru Blaise-Pascal Kararumiye , jeudi 2 octobre 2014  à 21 : 00 : 00
a

La Province de Karusi éprouve un manque criant de salles de classe et des bancs pupitres au lendemain de la rentrée scolaire 2014-2015. Cette situation pousse certains responsables des écoles à recourir au transfert des élèves d’un établissement à un autre pour diminuer les effectifs des élèves dans les salles de classes.

Par exemple, 83 écoliers de la 1ere année et 67 de la 2eme année de l’école fondamentale de Gitanga ont été transférés à l’école fondamentale de Karunyinya. Les 2 écoles étant toutes de la commune scolaire de Buhiga. Aussi, ceux de la 8eme année fondamentale ont suivi le même mouvement suite au manque de salles de classe.

A l’école fondamentale de Karunyinya, le manque plus que criant de bancs pupitre est aussi signalé car certains élèves s’asseyent sur des moellons. A l’école fondamentale de Ruyaga en commune de Buhiga, 90 élèves se partagent 14 bancs pupitres (soit plus de 5 élèves par banc pupitre), selon le Directeur communal de l’enseignement.

Selon le Directeur provincial de l’enseignement, le manque de salles de classe et bancs pupitre se fait sentir dans toute la province de Karusi. Stanislas Manirakiza explique que cela entraine des effectifs très élevés dans les classes du cycle supérieur.

L’exemple donné est celui du lycée communal de Karusi où la seule classe de 3eme année dans la section des lettres modernes contient 115 élèves. Il demande aux administrateurs communaux de chercher les moyens pour construire ces salles de classe puisque le Ministère de l’éducation ne peut lui seul y arriver.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

93 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 6 %)

Une association chrétienne lance l’assurance vie pour motards et taxi vélo du Burundi ,(popularité : 6 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Une prochaine guerre que nous devons combattre tous : celle d’ordre économique,(popularité : 5 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Les étudiants bénéficiaires des bourses d’amitié sont mécontents,(popularité : 4 %)

Invectivé par la CNTB,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Le projet de loi sur la presse contre ‘’une génération sans Sida’’,(popularité : 3 %)

La culture des œuvres de la diaspora se cherche encore ,(popularité : 3 %)