Karusi : Manque criant de salles de classe




Par: Aubin Niyonkuru Blaise-Pascal Kararumiye , jeudi 2 octobre 2014  à 21 : 00 : 00
a

La Province de Karusi éprouve un manque criant de salles de classe et des bancs pupitres au lendemain de la rentrée scolaire 2014-2015. Cette situation pousse certains responsables des écoles à recourir au transfert des élèves d’un établissement à un autre pour diminuer les effectifs des élèves dans les salles de classes.

Par exemple, 83 écoliers de la 1ere année et 67 de la 2eme année de l’école fondamentale de Gitanga ont été transférés à l’école fondamentale de Karunyinya. Les 2 écoles étant toutes de la commune scolaire de Buhiga. Aussi, ceux de la 8eme année fondamentale ont suivi le même mouvement suite au manque de salles de classe.

A l’école fondamentale de Karunyinya, le manque plus que criant de bancs pupitre est aussi signalé car certains élèves s’asseyent sur des moellons. A l’école fondamentale de Ruyaga en commune de Buhiga, 90 élèves se partagent 14 bancs pupitres (soit plus de 5 élèves par banc pupitre), selon le Directeur communal de l’enseignement.

Selon le Directeur provincial de l’enseignement, le manque de salles de classe et bancs pupitre se fait sentir dans toute la province de Karusi. Stanislas Manirakiza explique que cela entraine des effectifs très élevés dans les classes du cycle supérieur.

L’exemple donné est celui du lycée communal de Karusi où la seule classe de 3eme année dans la section des lettres modernes contient 115 élèves. Il demande aux administrateurs communaux de chercher les moyens pour construire ces salles de classe puisque le Ministère de l’éducation ne peut lui seul y arriver.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

80 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Santé : Plus d’une semaine de vaccination contre la Méningite



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.





Les plus populaires
Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 10 %)

Cotonou : Des opportunités pour des étudiants burundais ,(popularité : 5 %)

Vers la reprise des cours dans les universités privées,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 4 %)

Gihanga : Le personnel soignant encore en grève ,(popularité : 3 %)

Déplacés internes sommés de quitter le centre de la commune,(popularité : 3 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 3 %)

Santé : Plus d’une semaine de vaccination contre la Méningite,(popularité : 3 %)

Deo Niyizonkiza premier Burundais à recevoir Eisenhower Medallion Award,(popularité : 3 %)