Des soldats burundais finalement « constatés » à l’est de la RDC




Par: Désiré Nimubona , vendredi 3 octobre 2014  à 10 : 39 : 48
a

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations Unis en République Démocratique du Congo le Général Abdallah Wafi a reconnu jeudi la présence d’un détachement des soldats burundais à Kiliba, est de la RDC.

Sur les ondes de Radio France Internationale, le numero deux de la Monusco a balayé ce qu’avait dit le porte-parole de la Monusco dans une conférance au début de la semaine.

« Je pense que vous faites allusion à la présence de ce détachement de l’armée burundaise qui se troupe au pont de Kiliba, dans la région d’Uvira. Nous ne sommes pas restés silencieux ; nous avons constaté la présence de ces militaires burundais et, à ce que je sache, cette présence n’est pas si nouvelle que cela » a dit Wafi.

Par ailleurs cette présence n’est pas une nouveauté selon l’adjoint de Martin Kobler à la tete de la Monusco :

« Depuis quelques années déjà, l’armée burundaise et les FARDC, l’armée congolaise, font des opérations conjointes dans le cas de la sécurisation de leurs frontières communes, et vous savez aussi qu’il y a la présence des FNL sur les hauts plateaux, dans la région d’Uvira », a déclaré, à RFI, Abdallah Wafi.

Au moment où les organisations locales de la société civile à Kiliba et les médias locaux font état des harcèlements par des soldats burundais, la Monusco dément :

« Nous n’avons pas eu – par contre - vent d’exactions commises par ces militaires burundais dans cette région » selon le général Abdallah Wafi cité par RFI.

Mercredi, le 1er octobre 2014 ; lors d’une conférence de presse hebdomadaire, le porte-parole de la Monusco le Colonel Félix Basse avait dit que des missions n’ont pas montré la présence des éléments étrangers en camps à l’est de la RDC surtout à Kiliba ondes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

740 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche





Les plus populaires
Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 19 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 3 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 2 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 2 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 2 %)

Responsabilité de protéger : la société civile interpelle l’ONU,(popularité : 2 %)