La réunification du parti de Ndadaye a échoué certes, mais…




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 3 octobre 2014  à 20 : 39 : 38
a

Depuis l’avant midi de vendredi, certains des diplomates accrédités à Bujumbura et les membres des deux ailes du Frodebu étaient venus assistés à une réunification de ce parti de Ndadaye qui , hélas, a mal tourné.

Vers 9 heures en effet, Dr Jean Minani le président du parti Frodebu Nyakuri Iragi rya Ndadaye est arrivé à l’endroit où devaient avoir lieu les cérémonies de réunification et de réconciliation du parti de Ndadaye avec le président du parti Sahwanya –Frodebu.

Léonce Ngendakumana n’a pas répondu au rendez vous qui, en tous cas, était plus attendu à Bujumbura. A quelques minutes de 12 heures, heures de Bujumbura, le Vice président du parti est arrivé dans la salle qui devait abriter ces cérémonies.

Dans un message qu’il accordé à la presse étant visiblement sous choc, Dr Jean Minani a été loin de digérer ce qu’il a qualifié de déception non seulement pour le parti de Ndadaye mais aussi pour les personnalités et autres personnes qui étaient venues assister de leurs propres yeux à cette réunification du parti.

Pour Dr Jean Minani, il est difficile de comprendre comment les points sur lesquels Frédéric Bamvuginyumviro, Léonce Ngendakumana , Sylvestre Ntibantunganya , Anatole Kanyenkiko d’une part et Issa Ngandakumana et Dr Jean Minani d’autre part se sont convenus seraient modifiés à la dernière minutes.

« Je suis tellement scandalisé », a-t-il déploré sans toutefois préciser là où le bas aurait blessé pour qu’un tel incident se produise.

De la part de Dr Jean Minani, le Burundi est l’un des pays les plus pauvres sur la planète terre car le CNDD- FDD n’a pas répondu de manière efficace aux défis de l’heure . Pour que la donne puisse changer, il n’y a qu’à évincer le parti au pouvoir ce qui n’est pas aussi facile selon ces termes .

Selon Dr Jean Minani , tous les partis politiques de l’opposition doivent se constituer en un seul bloc pour faire échec au CNDD FDD en 2015.

« Si le Burundi est aussi pauvre aujourd’hui qu’en sera-t-il en 2020 s’il gagne les élections en 2015 ? », a-t-il martelé en signe de regret.

Tout n’est pas perdu en tous cas

De la part du Dr jean Minani , l’espoir pour la réunification du parti de Ndadaye ne devrait pas s’effriter pour autant. Il a appelé les membres du parti de Ndadaye à se dépasser pour ce pas vers la réunification pour l’intérêt du parti et surtout du pays.

Frédéric Bamvuginyumviro, a de sa part dit qu’un consensus n’avait pas encore été dégagé entre ces deux parties jusqu’à 9 heures , raison pour laquelle ce rendez-vous n’avait pas été respecté. Il a tenu à s’excuser en soulignant que dans un prochain avenir cette activité sera faite.

Nous apprenons que les divergences de vue auraient entre autres été l’avenir de l’Alliance Démocratique pour le Changement et les intérêts de certains des hommes politiques influents au Frodebu une fois la réunification devenue réalité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

716 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  lundi 6 octobre 2014   à 00 : 51 : 12

ingorane niyo yukwo abarundi bama biyumvira gusa ibibungura babanje gushira inyuma ivyungura Igihugu,kuki Minani atokwiyumvira kukiza Igihugu mu kuja hamwe na Adc Ikibiri kuki asaba Leonse kwiyunga babanje kwigiza inyuma Adc ikibiri Nyaba ashaka ko Uburundi bukira nibaje hamwe bose ,nukuvako abo bose babona amakosa akogwa n intwaro ya cndd fdd bogira urunani mu kuraba ko iyo cni ikorayisunze amategeko.atarukwo bakayanka,bakongera bakagira urutonde gwabo bashaka kushira imbere kuva ku makomine gushika ku mukuru w Igihugu baravye ubushobozi n ubuntu,boja hamwe kandi mu gutora abahinga baja imbere mu kwiga ama projet yotuma igihugu gitera imbere,novuga nkayo Uburimyi Ajanye nu gushira abantu mu Bigwati,ni bindi vyinshi vyoyuma abarundi basubira mu kibanza cabo



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)