Mbonimpa sort de l’Hôpital, mais sa sécurité en danger




Par: Aubin Niyonkuru , vendredi 3 octobre 2014  à 20 : 41 : 02
a

A la sortie de l’Hôpital Bumerec, à 10h30’ heure de Bujumbura, Pierre Claver Mbonimpa était à bord d’un véhicule JEEP de couleur noir, entouré par quelques jeunes. Une haie d’honneur l’attendait aussi en dehors, et quelques activistes des droits humains étaient sur place. Il a fallu à peu près une heure pour arriver à son domicile à cause d’une immense foule qui l’accompagnait en chantant, et nombreux d’eux marchaient à pieds, d’autres étaient ceux qui déplacent les personnes à vélo ou à moto (communément appelés Taxi vélo et Taxi moto). Arrivé à la maison, sa famille proche a aussi chaleureusement accueilli le Papy, selon ses petits enfants, avec des chants et danses.

Le Président de l’Aprodh a remercié tout ceux qui l’ont assisté que ce soit en prison ou à l’hôpital. Et ils étaient nombreux, a-t-il dit. Il a partagé avec ceux qui l’ont accompagné une parole biblique du Psaume 27 : « L’Eternel est ma lumière et mon salut : De qui aurait-je crainte ? L’Eternel est le soutient de ma vie : De qui aurait-je peur ?

« Que ce soit pour mon emprisonnement ou ma libération, je sait qu’il y a eu toujours des réunions d’un groupe de gens…. », a indiqué P C Mbonimpa. « Pour la dernière réunion, un d’eux a souhaité me voir sortir de l’Hôpital Bumerec à la cimetière de Mpanda, plutôt que de rentrer à la maison », a-t-il ajouté avec les larmes dans les yeux. Il a déclaré que cela ne le découragera pas. Il a promis de continuer à lutter pour le bien être de la population.

« Toujours on était dans la bataille, et on va continuer à lutter pour la vie de la population, pour recouvrer la paix pour tout le monde, même pour mes ennemis. Ceux qui combattaient contre moi, on va lutter pour eux pour qu’ils recouvrent aussi la paix et la sécurité ». ; a déclaré P C Mbonimpa. Il a précisé qu’il espère que son dossier sera clos puisque le rapport de l’ONU, sorti jeudi dernier, a confirmé la présence des militaires burundais sur le sol Congolais.

Au nom des Organisations de la Société Civile, Pacifique Nininahazwe demande que le président de l’Aprodh soit protégé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1414 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par vios   ce  samedi 4 octobre 2014   à 00 : 28 : 50

Uhagira uwo mutama yere kuko mwaba DD mwamuhoye ubusa.None ko mwari mwarabihakanye ngo ntabasirikare ba barundi bari muri Congo ubu naho ONU ikaba yerekanye ko bariyo,uwo mutama mwamupfungiye iki ?
Perezida arakwiye kwirukana abamuhenda bose canke we nyene akisubirako.
Mbonimpa arabatsinze,mumuhaye espace publicitaire irengeje,na Obama ubu aramuzi kuko yaramuvuze imbere y’amakungu,....
Votre fin approche et j’ai peur ko muzoheza nabi cane, ubu muri muri viseur ya UE,Etats unis ikindi vous servirez d’exemple pour les autres regimes de la region Congo,Rwanda Uganda ariko gituma atamanyanga mushobora gukora ngo arengane.

Ciao



Par DGNIGARURA   ce  samedi 4 octobre 2014   à 06 : 11 : 01

Félicitation au Grand Père qui retrouve les Petits fils et filles, vous êtes un aure héros.



Par Jw   ce  samedi 4 octobre 2014   à 15 : 17 : 04

Uyo mutama Petero Karaveri niyirambire.Kandi ntasimbwe n’umutima,umutekano wiwe ahubwo uzojungeerwa n’abo bahora bamuciiira icoobo, kugira ntihagire n’uwundi yohava yikika mukiiiza ! Ubundi bwo kuva atanguye ico gikorwa ciwe co gukebura Leta,yarazi ko agendera ku rweeembe ! Ahubwo nakomere kumuheto,kuko n’abatari bazi ibikorwa vyiwe,vyinshi kandi vyiza, Leta yaramufashije kubimenyekaniisha.



Par   ce  dimanche 5 octobre 2014   à 06 : 12 : 15

MUTAMA MBONIMPA IMANA YAKURINDA ITAKURINDA KORA AKAZI KAWE UREKE KWIVANGA IMBONERA KURE ZAJA MURI CONGO ZITAJAYO WEWE SI AKAZI KAWE ADC IKIBIRI NIYO YARI KUGIRA ICOIBIVUZRKO

MU BURUNDI NTA NUMWE AZI ICO AKORA !!!



Par Mahoro   ce  mardi 7 octobre 2014   à 12 : 34 : 33

Wa muntu utivuze n’izina, aho ntan’isoni ugira ? Ninde yaguhenze ngo abaharanira agateka ka zina muntu hari amadossier ahungabanya ubuzima bw’umuntu batarekuriwe gukurikirana. Izo mbonerakure igihe cose zizoba ziriko zirakora canke zitegura gusesa amaraso no guhohotera abantu ntanarimwe abantu batazosemerera. Igihe co kwibaza ko hari uwufise uruhusha rwo gufata uyundi uko ashaka akamukuhohotera canke akamwica yaba yitwaje umugambwe canke ubutegetsi careheze,cajanye n’ibihe vy’intwaro zizirana na democracie. Aba DD nimba bemera ko Demokrasi ariyo nkingi y’intwaro yabo ni bitandukanye n’inkorabara nayahandi zizotuma bashengezwa mu masentare haba aho mu Burundi, haba mu makungu. Bomenya ko atakibi nakimwe bakoze kitanditswe. Igihe kigeze izo dossiers zose zizovyuka atan’imwe isigaye. abibaza ko bazohora ku butegetsi banazi ko abanyagihugu batabemera ari abomekerano kubera iterabwoba, bomenya ko hazogera igihe abanyagihugu babiyomorora. Bomenya ko n’izo nyakuri bagiye barashinga zemerwa n’abanyenda gusa. Irya migambwe yakumiriwe ntawuyobewe ko ariyo ifise abanywanyi benshi. Abo rero umusi bahagurutse ntimwibaze ngo iryo terabwoba rizobagondoza. Rabire kuvyabaye mu Kamenge, mwarabonye ko vyanse ko abategetsi baturuza abanyagihugu igihe bari biketse ko abishe ababikira kwa Buyengero binyegeje mw’idari. Abategetsi rero ni bave I Buzimu baje I Buntu. Ntakintu nakimwe gishobora guhishwa mahenu. Uburundi ni buto, twese turazinanyi hanyuma itumatumanako ntaho ritari kandi inkuru ziranyaruka cane. Abategetsi ni begere abantu bafise ubwitonzi n’ubumenyi bukwiye bataravye amamuko y’abo n’ivyiyumviro vyabo vya politike hanyuma igihugu gitere imbere. Abarundi batahura ningoga kandi ivyiza barabishima cane igihe cose. Barinze bagaya, haba hari agahaze. Mbonimpa rero mwitege ko n’amadossier Yandi yanizwe nk’irya ya harya kuri Buyengero azoyimba mu mizi gushika aho ababikoze turetse urya musazi berekanye bamenyekanye.
Mukomere mwese, muharanire amahoro kuri bose. Mwame mwibuka amajambo y’incungu zacu Ndadaye na Rwagasore. Bibakundiye murondere inkuru z’ubutwari bwa Inamujandi.



Par   ce  mercredi 8 octobre 2014   à 13 : 25 : 56

NUKURI UMWE WESE NIYIYUMVIRE AMAHEREZO YIWE.ICO UDASHAKA KO BAKUGIRIRA NTUKAKIGIRIRE UWUNDI.UMUSI IMANA YUGURUYE DOSSIER YAWE MWENEWACU NKUNDA NTUZORONKA ICO WIREGUZA.

Ubu uri muri ivyo bintu bigutandukanya nimana uzokwicuza cane ndagusavye uce bugufi usabe imbabazi Imana icicaye ku ntebe yimbabazi.Reka kuraba naka wewe niwewe hamwe n’Imana yawe.Reka ngufashe ncuti nkunda akira amajambo Imana ikurungikiye uyu musi kandi urisome uzobona Imana iza irakwishura kukumusi ku musi muri ivyo bibazo ufise vy’ubuzima:1corinthiers14,21.Uhezagirwe caaane.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Burundi : La terre, un des défis pour le retour des réfugiés ,(popularité : 3 %)

Le Burundi parmi les pays les plus éxposés à la faim ,(popularité : 3 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 3 %)