Où est le serment d’Hippocrate ?




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 9 octobre 2014  à 07 : 15 : 00
a

L’Hôpital Prince Régent héberge depuis dimanche un bébé qui a échappé de justesse à la mort à cause d’un médecin du Centre Hôspitalo- Universitaire de Kamenge (connu sous le nom d’Hôpital Roi Khaled), qui s’est absenté pendant l’accouchement.L’enfant a été transféré vers cet hôpital par les infirmières par manque d’oxygène vers 22 heures du moins selon la mère de l’enfant.

Là où il est alité, l’enfant a subi une fracture au niveau d’un bras. Il a subi une luxation au niveau de l’autre bras et se trouve dans cette même position depuis dimanche. Sur un des deux bras, il y a une plâtre. Au niveau de l’autre bras l’enfant porte des pansements tout autour.

La femme dit que cet incident a eu lieu à cause des infirmières qui ont usé de force lors de l’accouchement pour la forcer à mettre au monde par voie normale.

Ces souffrances inattendues sont arrivées pour ce bébé pendant qu’elles tiraient de force le bébé. La mère de celui - ci dit qu’elle a appelé le médecin qui l’avait suivi pendant la grossesse en la personne de Sylvestre Bazikamwe mais en vain.

« J’ai téléphoné mais Dr Sylvestre Bazikamwe m’a dit qu’il allait dépêcher les infirmières pour qu’ils suivent mon cas mais sans succès », a souligné cette femme qui a jugé bon de ne pas rendre public son nom.

Aujourd’hui, la mère de l’enfant n’en revient pas : les responsables médicaux ont du pain sur la planche pour que les malades soient traités convenablement.

Cette femme indique en effet qu’elle avait été suivie pendant la période de grossesse par Sylvestre Bazikamwe, un médecin spécialiste en gynécologie dans sa clinique privée Puisqu’il preste en même temps au Centre Hôspitalo- Universitaire de Kamenge, cette femme dit qu’il lui avait dit de le retrouver dans cet Hôpital en cas d’accouchement.
.

Ce médecin lui avait dit qu’elle portait en elle un bébé aussi gros pour ne pas supporter pendant plus de temps le travail pour accoucher normalement. Ainsi devait- elle être suivie de manière minutieuse et à la minute près pour que l’accouchement par césarienne se fasse sans entrave selon toujours les propos de cette femme mère de l’enfant hospitalisée.

Dr Sylvestre Bazikamwe a refusé de donner son commentaire à propos de cet incident.

Dans tous les cas, cet écart de comportement , qui par ailleurs n’est pas isolé dans les hôpitaux du pays, pose un sérieux problème autour du respect du serment d’Hippocrate.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

3568 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Ndikumana Roger   ce  jeudi 9 octobre 2014   à 09 : 27 : 23

Birababaje.



Par vios   ce  jeudi 9 octobre 2014   à 11 : 36 : 26

Ntihagire umuvyeyi azosubira kurondera uwo muganga ngo amukirikirane aha arerekanye neza atavuze ko ataco yitayeho.
Mubindi bihugu uwo muvyeyi yashikiwe naya makuba yari kwitwara uwo muganga agahanwa bimwe vyakarorero, mais helas ici chez nous ntabutungane buriho mais ca vaut le coup de porter plainte contre ce medecin irresponsable .

Ciao



Par Bigman   ce  jeudi 9 octobre 2014   à 13 : 45 : 03

vraiment c’est dommage,il faut que le medecin soit puni severement,il a voulu tuer l’enfant ainsi que sa mere.Donc que la justice soit faite



Par muganga   ce  vendredi 10 octobre 2014   à 09 : 50 : 13

harabaye amakosa mugukurikirana uwo muvyeyi kuko ntiyaje giturumbuka yahora akurikiranywa n’umuganga kandi uwo muganga nkuko bivugwa n’uyo muvyeyi yari yaramubwiyeko umwana ari munini ategerezwa gukurikiranwa bidasanzwe.arik0 ntimuvange ibintu ngo mwambike ibara umuganga mutatohoje.
kuri roi khaled hari abaganga benshi n’ukuvuga uwurara izamu arahinduka kumusi.
amakosa ari hehe :
umuforoma yamwakiriye agishika akabona ivyanditwe ko umwana ari munini yarahamagaye umuganga ngo amubaze ingene abigenza ?
umuforoma yamukurikiranye gushika avyare abonye bigoye yarasavye umugangaari kwizamu ko yoza kuraba ?
umuganga ari kwizamu ko ategerezwa kumenya abagore bakiriwe barindiriye kuvyara yarabikoze arabaza abahari ?
umuganga ari kwizamu ategerezwa kugira(visite) nukuvuga kuraba abagore bose bari aho uyo munsi yarabikoze ?
uwo Dr bazikamwe mubipimo agirira uwugore akurikirana yaranditsemwo ko uwo mwana ari munini ashobora kutavuka neza canke yabimubwiye kumunywa ?
igihe uwo muvyeyi yagire yibaruke bakabonako bishobora kugora baramubajijeko bomugirira césarienne ?
niba baramubajijeko bomubaga akanka baramusiguririye ingaruka mbi z’ugukwega canke gukoresha ivyuma ?
Hama ico bita (accouchement a risque)nukuvuga ukuvyara hashobora kubamwo ingorane umuganga ategerezwa kuba ahandi.Barahamagaye umuganga ari kwizamu niho yari ?
ivyo vyose bishizwe ahabona umuntu aca abona uwuri mumakosa ;kuko Dr bazikamwe niba atariwe yari kwizamu nta ruhara narumwe afise kuri ivyabaye ; N’umuganga yari kwizamu abibazwa.
icanyuma nuko isanganiro yoturonderera fiche baguma bandikamwe ivyo babimvye umugore bakurikirana agire avyare niho ubona neza amakosa yagiye araba.ushobora nugutora ayandi makosa
uwanyuma ashobora gukurikiranwa nuwujejwe kuraba ingorane zuwo munsi(administrateur de garde)kuko niwe ashobora gutumako en urgence uwundi muganga iyo uwo kwizamu batamutoye ;



Par niyonsaba domine   ce  vendredi 10 octobre 2014   à 15 : 21 : 27

naho mutudondaguriye aobazwa ayo makosa, Dr Bazikamwe ntiyera namba kubwanje. Ko uwo mukenyeziyari yamwizigiye akamutora mubandi baganga benshi bari gushobora gukurikirana ubuzima bwiwe nubwikibondo yari yibungenze, ni munsigurire ingene yari kumuterefona ati ntabara biragoranye hama akamwihoza ????????????????????ntabara mubinsigurire ndavyumve. aho yagize ico bita non assistance pas à une personne en danger mais à 2 personnes en danger , c’est à dire la mère et l’enfant. pénalement birahanwa.Je mvuga nti akwiye kubihanirwa rero hama namba ayo makosa kukazi ataco amutwaye, en tant que mère, ndasavye abavyeyi bose bamukureko amaboko.sumwizigirwa, kandi ambabarire cane sindanamuzi, je suis entrain de juger uniquement les faits.Uwariwe wese agutabaje duhamagariwe gutabara.



Par Deo Nyabenda   ce  samedi 11 octobre 2014   à 13 : 31 : 28

Mbega mbaze ikibazo : umuvyeyi yakwituye ngo umukurikirane hanyuma ukabikora, mbere ukamugabisha uti nihagera ko wibaruka uranyarukira kwa muganga kugira bagufashe kuko umwana wawe ni munini. Munyuma yaho ukaronka izindi mvo zotuma utaba hafi (mission à l’étranger ou autre naho hoba aha mugihugu ; woca ureka kugenda ngo urindiriye ko uwo mupfasoni azoza kwibaruka ?
Ikibazo ni kimwe : muri CHUK, uwo musi muri service ya gyneco-obstretique ntamuganga yari ahari ? Nimba yarahari ntavyo yarashoboye ? Hoho yarahaserutse ? Abo baforoma baratabaje umuganga wo kw’izamu ? etc.
Dr BAZIKAMWE ico yategerezwa gukora yaragikoze kuko yarakurikiranye umuvyeyi, amutegeka ko hageze yonyarukira mubitaro. Uwo muvyeyi ntiyituye n’ibitaro bisanzwe, yituye CHUK. None muri CHUK, Dr BAZIKAMWE atahari ntagikorwa ?
Ubwanyuma, nagira nsabe ko mworaba mumpapuro za Dr BAZIKAMWE yandikiye uwo muvyeyi ko yanditsemwo ko uwo mwana ari munini. Ivyo bikaba birimwo, muganga BAZIKAMWE muce mumuvako kuko uwamwakiriye wese yategerezwa kumenya icokorwa. Naho kuvuga ko Dr BAZIKAMWE yategerezwa kuboneka, nibaza ko mutosubira kubivuga.



Par Vandimali   ce  samedi 11 octobre 2014   à 16 : 51 : 12

Hamwe hokorwa amatohoza ya police n’amashirahamwe ajejwe agateka ka zina muntu bagasanga koko uwo muganga icaha kiramwagira, nibaza ko yabihanirwa bimwe vyakarorero,afungwe, atange amende hama azoje muri retraite de deshonneur, hamwe atokurikiramwa n’amategeko abavyeyi nabo nibaza ko atawuzosubira kumutumbera, urwo rworwo gwiciye.
Hama mbonereho nkebure n’abandi baganga batitaho abarwayi canke badakora ivyo barahiriye, abaganga bamwe bamwe bihaye une vie de noblesse degoutante mukwanka kura izamu nk’uko bitegerejwe, canke ntibanyaruke iyo bakenewe, ko bogeza aho.Sinzi ico amategeko avuga kuri izo manquements graves, atakiriho le legislateur arakwiye kugishiraho kandi bimwe bishimitse. Murakoze.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 33 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 17 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 10 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 3 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 2 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 2 %)

BUBANZA : Plus de 40 millions de Fbu détournés dans le CAPRIMU.,(popularité : 2 %)