Près de 50% d’internautes en 2017, selon l’Unesco et ITU




Par: Désiré Nimubona , mardi 14 octobre 2014  à 13 : 31 : 56
a

En 2017, 50% de la population mondiale aura accès à l’internet, selon les estimations de l’Unesco et l’International Technology Union (ITU) qui se basaient sur les chiffres de l’état de la connectivité dans le monde le mois dernier à New York.

Selon ces chiffres, actuellement, 40% de la population mondiale est sur internet via les Smartphones ou autres appareils surtout portables.

« Actuellement dans le monde, 40% de sa population accès à l’internet, avec une population qui a passé de 2,3 milliards en 2013 à 2, 9 milliards à la fin de cette année » lit-on dans un communiqué.

Selon l’Unsesco, le gros des pays connectés sur internet se trouve dans les pays occidentaux, tandis que la majorité des pays moins connectés se trouvent dans la région subsaharienne.

« Malgré la croissance phénoménale de l’internet, malgré ses bénéfices, il y a encore beaucoup de gens qui ne sont pas connectés dans le monde et surtout dans les pays en voie de développement” a déclaré Irina Bokova, Directrice Générale de l’Unesco.

Appuyant la directrice de l’Unesco, Dr Hamadoun I. Touré, Secrétaire Général de l’International Technology Union (ITU) a souligné qu’il faut plutôt remorquer les pays subsahariens (dont le Burundi) pour les aider à avoir une connexion internet viable.

Les pays subsahariens qui enregistrent un petit ratio d’internet dans sa population sont par exemple l’Ethiopie (1,9%), Niger (1,7%), Sierra Leone (1,7%), Guinée (1,6%), Somalie (1,5%), Burundi (1,3%), Erythrée (0,9%) et le Soudan du Sud qui n’a pas de statistiques sur cette connectivité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

98 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 5 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 4 %)

Extension de la palmeraie dans les zones potentiellement palmicoles du Burundi, l’OHP satisfait du pas franchi,(popularité : 3 %)

Comment assoir une justice fiscale au Burundi ? ,(popularité : 3 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 3 %)

Les assurances maladies affectées par la crise ; cas de SONAVIE,(popularité : 3 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 3 %)

Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 3 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 3 %)

Burundi : Recul dans le classement en Indice de Développement Humain ,(popularité : 3 %)