Le processus électoral critiqué dès la 1ere phase




Par: Aubin Niyonkuru , mercredi 15 octobre 2014  à 17 : 14 : 20
a

Selon Donatien Ndayisaba, Expert électoral, il existe 3 phases dans le processus électoral, à savoir la phase pré électorale, électorale et la phase post électorale.

Actuellement il signale que l’on est dans la phase pré électorale qui comprend l’installation des organes de gestion, leur cadre juridique, l’inscription des électeurs, celle des candidats des partis politiques, dans certaines législations le financement des partis politiques, et enfin la campagne électorale.

Cet Expert électoral indique que chaque phase a son rôle essentiel à jouer. Si la 1ere phase est mal exécutée, cela va influencer la fiabilité, la crédibilité des élections a-t-il expliqué.

« En principe il ne faut pas beaucoup bousculer, on doit aller lentement et évaluer ensemble chaque étape, c’est la meilleur des façons de ne pas causer des problèmes », selon Donatien Ndayisaba.

Dans le cas d’espèce, les Commissions Electorales Provinciales Indépendantes viennent d’être mises sur pied. Mais ces CEPI sont contestées par certains partis politiques d’opposition.

Le Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie (MSD), lui a préférer se retirer de ces organes de la CENI à cause de 2 de ses militantes qui ont été unilatéralement remplacées.

« Nous ne pouvons pas accepter de cautionner les tricheries commises par la CENI », a dit le Secrétaire Général du MSD, François. Nyamoya.

Selon cet Expert électoral, il ne fallait pas avancer dans les préparatifs si déjà il y a une étape qui est toujours critiquée par certains. « En fait, il faut évaluer chaque étape, si petite soit-elle. Il ne faut pas sous estimer la mise en place de ces démembrements parquer qu’elle aura une incidence sur la suite du processus », a fat savoir cet Expert électoral.

Si le MSD dit se retirer aujourd’hui alors qu’il y aura demain l’enrôlement des électeurs, Donatien Ndayisaba annonce qu’il y aura toujours des difficultés puisque ce sont ces CEPI et CECI qui vont gérer encore cette étape, alors que leur mise en place n’a pas été inclusive. « Je ne veux pas dire ce qui va se passer, mais la gestion sera difficile », a-t-il dit. Il en appelle à la CENI de se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

246 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article