Terrorisme : Le Burundi renforce sa sécurité aérienne par une unité spécialisée




Par: Désiré Nimubona , vendredi 17 octobre 2014  à 14 : 12 : 30
a

Le Burundi s’est doté d’une unité de police d’élite spécialisée pour faire face aux attaques terroristes et surtout les prises d’otages dans des avions civils, comme l’indique le Directeur Général de l’autorité de l’Aviation Civile burundaise Albert Maniratunga.

S’exprimant en marge de remise de certificats aux 48 policiers « tireurs l’élite et spécialisés » de la Brigade d’Intervention rapide BRIJ, Maniratunga a souligné que depuis l’attaque du World Trade Center aux Etats Unis en 2001, le terrorisme est devenu une affaire mondiale, d’où la nécessité d’avoir une unité spécialisée pour en faire face au Burundi.

Formés par des instructeurs français de la Gendarmerie Nationale et de la Police nationale française, les 48 agents du BRIJ ont passé deux semaines dans des formations intenses et leurs démonstrations se sont déroulées mercredi au tarmac de l’aéroport international de Bujumbura.

Le Burundi qui ne peut plus fermer les yeux face au terrorisme a envoyé des troupes en Somalie dans une mission de paix de l’Union Africaine dite Amisom.

Depuis sa présence dans ce pays ravagé par des guerres tribales et un chaos sans précédent, le groupe al Shebab, affilié d’Al Qaeda, a menacé de mener des attaques au Burundi en représailles si le Burundi ne retirait pas ses troupes de la Somalie.

Anéanti sur terrain, le groupe garde néanmoins la force et les techniques de nuire, selon des spécialistes.

Ainsi, l’attaque de West Gates à Nairobie l’année passé a fait à peu près 70 victimes tandis que trois ans au paravent, une autre attaque du genre avait eu lieu en Ouganda dans sa capitale Kampala, faisant elle aussi près de 70 victimes d’une explosion.

Entre temps, le Burundi ne semble pas être prêt à répondre à cette demande des insurgés islamistes de retirer ses troupes de la Somalie




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

596 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 17 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 5 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 5 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 4 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 4 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 4 %)

Hussein Radjabu introuvable à Mpimba,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Nord Kivu : Boycott de l’appel du M23 par la population ,(popularité : 3 %)