Muyinga : un scandale policier




Par: Dieudonné Nzeyimana , samedi 18 octobre 2014  à 19 : 43 : 42
a

Jean Gentil Nizigiyimana, commissaire adjoint de la police de sécurité intérieur en province Karuzi a été immobilisé par les habitants du quartier swahili en ville de Muyinga ce vendredi.

Il est arrivé dans ce quartier en poursuivant un chauffeur de voiture soupçonné de transporter de la fraude. De Karuzi à Muyinga, sous forme de chasse poursuite, le chauffeur, un certain Hashim,a cru à une tentative d’assassinat.

Il indique que ce policier à bord d’une voiture dite Kagongo a tiré trois fois avec son pistolet, Dieu merci pas de dégât. Arrivé en pleine ville de Muyinga, les habitants s’en ont pris cà) ce commissaire.

Il a été dépouillé du chargeur de son pistolet pour qu’il ne tire plus d’après des témoignages sur place. Il a été pris pour un bandit. En effet, il portait la tenue civile pantalon et chemise, mais avait une veste militaire.

Par l’intervention de la police à) Muyinga,il a été relaxé par cette population en colère et dénonçant la mauvaise pratique de quelques policiers opérant en province Karuzi sur la route Muyinga Gitega.

D’habitude, certains policiers de Karuzi s’en prennent aux usagers de la route Muyinga Gitega, exigent de l’argent, si on en manque on est frappé, témoignages de quelques chauffeurs de Muyinga. Le commissaire Jean Gentil est retourné à Karuzi main bredouille sans mettre la main sur la fraude qu’il poursuivait.

Un scandale d’après certains policiers

Des policiers qui ont libéré ce commissaire des mains des habitants indiquent avoir été choqué par ce comportement ternissant l’image de la police burundaise. Si on reconnait qu’il a dépassé les limites, on se refuse d’accepter qu’il a tiré sur le chauffeur poursuivi.

Longin Sibomana commissaire de police en province Karuzi promet des enquêtes. On a le droit et le devoir de traquer les fraudeurs mais si le chauffeur s’évade en dehors de la zone d’intervention, normalement on renseigne aux policiers opérant dans cette zone. Le commissaire pointé du doit avait de par le passé été sanctionné pour avoir malmené les citoyens d’après une source policière.

Le commissaire de police à Karuzi invite les conducteurs lésés à dénoncer individuellement les policiers soupçonnés de commettre des abus, des sanctions seront prises, rassure-t-il. La province Karuzi est incluse dans la région policière Est composée des provinces de Karuzi, Muyinga et Cankuzo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1031 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Ndikumana Roger   ce  lundi 20 octobre 2014   à 01 : 18 : 46

Toutes mes félicitations aux habitants du quartier où j’ai passé une grande parti de mon enfance.
c’est des citoyens paisibles qui ne s’en prendraient jamais collectivement à une personne sans raison.
Et si un commissaire de police peut se permettre de se comporter tel un berger qui garde les vaches,...tant pis pour lui d’avoir été malmené :"ubuntu burihabwa".



Par Apollinaire N.   ce  lundi 20 octobre 2014   à 20 : 37 : 00

La relation avec l’activité policière, qu’elle soit circonstancielle ou causale, est aussi importante dans la définition ordinaire des violences policières : une violence perpétrée par un policier en dehors du service et sans l’usage des armes ou prérogatives que son emploi lui confère n’est pas considérée comme violence policière.



Par Apollinaire N.   ce  mardi 21 octobre 2014   à 13 : 33 : 04

Les policiers burundais sont tenus de n’employer la force qu’à des fins légitimes ou pour faire exécuter des ordres légitimes et ce, proportionnellement au risque couru ou à la force qu’on leur oppose (voir notamment le code de déontologie de la police nationale.

La loi sanctionne également le délit d’abus d’autorité.Mais ce policier sera-t-il puni ?



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article