GAAGAA malmené à Kayanza-Burundi




Par: Aubin Niyonkuru , mardi 21 octobre 2014  à 10 : 58 : 40
a

Un véhicule de transport de la compagnie GAGGAA a été intercepté par la Police dans la matinée de ce lundi au chef lieu de la province de Kayanza (Nord du Burundi).

Ce véhicule provenait de Kampala en Ouganda. « Quand nous sommes arrivés sur une position de 3 policiers, ils nous ont hâtivement arrêtés », nous a confié un des passagers à bord de ce véhicule. Il indique que le chauffeur Ougandais qui était au volant s’est exécuté.

Sans plus exiger, ils semblaient demander d’être déplacé par « lift », a souligné la même source des passagers à bord de ce véhicule. La même source fait savoir que l’un de ces policiers, armé d’un fusil, est monté dans le véhicule.

« Ce policier a alors obligé le chauffeur de se diriger au Commissariat de la Police à Kayanza », nous a raconté une des passagères. Les passagers lui ont exigé de leur montrer un document attestant qu’il agissait sur ordre de son supérieur mais il n’en avait pas.

Les passagers à bord ont d’abord résisté puisqu’ils se voyaient menacés. Quand ils ont voulu savoir pourquoi ils devraient changer d’itinéraire, et de qui provenait cet ordre, cet agent sécuritaire s’est défendu qu’il ne faisait qu’exécuter l’ordre du Commissaire de Police dans la même province.

Ce policier a alors appelé par téléphone ses supérieurs. Ces derniers sont arrivés sur les lieux à bord d’un véhicule « pick up » de police quelques temps après. « Ils ont ainsi exigé le chauffeur de les suivre jusqu’au Commissariat provincial de la Police », nous a raconté l’une des passagères.

Au Commissariat, les mêmes sources indiquent qu’ils ont été séparés, les hommes d’un coté et les femmes de l’autre. Les uns et les autres étaient fouillés par les policiers de même sexe. Cette fouille a duré plus de 2 heures, de 7h18’ à 9h40’.

« Ce qui nous a blessé c’est que l’un des policiers a insulté l’un de nous qui demandait où ils nous conduisaient, ce n’était pas quelque chose digne d’une personne bien élevée », a précisé l’une des passagères. Comme les policiers n’ont rien trouvé d’irrégulier, ils ont par après libéré tous les passagers ».

Le Porte parole de la Police, Hermès Harimeshi, dit qu’il est entrain d’enquêter sur les motifs qui ont poussé la Police à contrôler ces passagers de cette façon.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1032 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Apollinaire N.   ce  mardi 21 octobre 2014   à 13 : 48 : 12

Des associations doivent etre fixées comme but d’œuvrer pour modifier le comportement policier. Ces groupes doivent aussi travailler le plus fréquemment en mettant le doigt sur les actions de la police au travers de tableaux de bord rédigés de manière indépendante et d’autres méthodes statistiques. Ces associations activistes devraient suivre et filmer les interventions des forces de l’ordre afin de prévenir le phénomène de brutalité policière burundaise.



Par   ce  mercredi 22 octobre 2014   à 08 : 46 : 52

Je pense que le cytoyen burundais devrait savoir que la Police ne fait que lui proteger et enfin savoir quand dire oui, non, resister, ou s’executer. Ce comportement devrait etre punissable par la loi choisie du people.



Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 24 octobre 2014   à 23 : 52 : 06

IGIHUGU CACU KIZOKIRA GITEVYE,KUKI BARINDA KUBATESHA INZIRA KU MUPAKA NTA POLICE IHARI ,NONE NTIWUMVA KO BAKORA IKINTU NI GIHUSHANE CACO BAVUGA NGO BASHAKA KUKORERA HAMWE [EAC] WEWE WUMVISE KO BAFATA IMODOKA YUZUYE ABANTU BARENGA 30 BAKABAJANA MU GIPOLICE NTIWUMVA KO BO NYENE BABA BAMAZE KURNGA AMATEGEKO YA MABARABARA
NONE AHO TUZORONKERA IGARI YA MOSHE KO TUZI KWITAHAGARARA AHANTU ATARAHO IGENEWE GUHAGARARA BAZOHORA BAJA KUYITANGIRA NGO HAGARARA,IKINDI NTIWUMVA KO BATUMA ABADANDAZA BO MURIVYO BIHUGU BINUBA UBURUNDI,NJBAKORE BIYUMVIRA INEZA YI GIHUGU NABA KIBAMWO



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article