Le nouveau marché de Cotebu presque achevé




Par: Aubin Niyonkuru , mercredi 22 octobre 2014  à 18 : 18 : 32
a

Les listes définitives des commerçants bénéficiaires des places au nouveau marché dit « de Cotebu » sont affichées aux différentes entrées du même marché dès mardi dernier. Les commerçants se précipitaient dans la matinée de ce mercredi pour les consulter et après vérifier les places qui leur ont été attribuées.

Au total il s’agit de 2322 places qui ont été octroyées aux commerçants de l’ancien marché central de Bujumbura. Dans l’attribution des places, les commerçants qui avaient des contrats avec l’ancienne société de gestion du marché du Bujumbura (Sogemarc) étaient prioritaires. Pour ceux qui ont vu leurs places, la joie et l’espoir de redémarrer leurs activités dans les prochains jours se lisaient dans les visages.

« Moi, au marché central de Bujumbura, je vendais les liqueurs .Je suis content, j’ai vu le numéro de ma place », nous a relaté un des commerçants qui étaient sur les lieux.
« Je vendais les habits, moi aussi j’ai vu ma place. J’attends la suite », nous a raconté un autre commerçant ivoirien du nom de Djalo qui sillonnait dans les hangars de ce marché

Joie d’une part et lamentations d’autres parts pour les commerçants qui n’avaient pas de contrat avec la Sogemarc. La plupart de ces derniers n’ont pas de place dans ce nouveau marché. Il s’agit de ceux qui s’acquittaient quotidiennement des taxes de la Sogemac sans qu’ils aient des contrats.

« Nous avions des stands au marché central de Bujumbura depuis plus de 10 ans. A Chaque fois que nous allions solliciter les contrats de la Sogemac, on nous disait d’attendre. Voilà que nous n’avons pas eu de place ici », se lamentaient quelques femmes qui ne se sont pas retrouvées sur les listes. Elles disaient toutes qu’elles avaient des stands enregistrés dans le quartier 1 de l’ancien marché. Certaines d’eux disaient qu’elles allaient de nouveau écrire une des lettres de recours au président de la commission d’attribution des places.

Ce marché de Cotebu est subdivisé en 4 quartiers. Le 1er quartier a 4 hangars, le 2eme ,4 hangars, le 3eme ,7 hangars et le 4e, 9 hangars. Toutes les constructions sont presque terminées sauf pour le 1er quartier, au lieu où seront vendus les poissons et la viande. Les travaux de finissage du bloc sanitaire sont également en cours.

Ce marché de Cotebu vient remplacer temporairement le marché central de Bujumbura qui a pris feu le 27 janvier 2013.Dans la conférence de presse de lundi dernier, Le président de la commission d’attribution des places de ce marché Melchior Simbaruhije a annoncé qu’il va bientôt ouvrir ses portes sans préciser la date.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

15626 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  mardi 11 novembre 2014   à 18 : 11 : 01

twizigire ko nayo itazoturigwa ,cane cane ko intwaro ya cndd fdd izoba yahavuye kuko itahavuye bazoyigira nkukobagize izindi,tufatiye kukuntu izirana nivyoteza imbere Igihugu
nkaba nteye intege abo bagwiza tunga ,nibagerageze barabe ko Uburundi bwotera intambwe



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours





Les plus populaires
Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 8 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 8 %)

Rumonge/ Problème de conservation du Mukeke suite au délestage électrique,(popularité : 4 %)

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !,(popularité : 3 %)

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM,(popularité : 3 %)

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA,(popularité : 2 %)

Un "hélicoptère made in Burundi" ,(popularité : 2 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 2 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 2 %)

Burundi : Une nouvelle taxe sur éducation est en cours de préparation,(popularité : 2 %)