2015 : Le FNL demande l’abrogation de la CENI




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 23 octobre 2014  à 17 : 01 : 12
a

Rwasa Agathon qui se réclame toujours président des FNL plaide pour que les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante soient remerciés pour que le processus électoral en cours soit crédible et apaisé pour tout le monde.

Au cours d’une série d’interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro ce jeudi alors que Gitega abrite une rencontre sur l’évaluation de la feuille de route , il a indiqué qu’il n’attend pas grand-chose de cette rencontre.

Selon en effet Rwasa Agathon, cette rencontre a été préparée par le ministre de l’intérieur qui agit depuis un certain pour le compte du parti au pouvoir. Pour lui, c’est un séminaire qui n’arrivera pas à quelque chose de substantiel.

De la part de Rwasa Agathon, les participants à cet atelier devrait plutôt constater que le processus électoral en cours est biaisé par les responsables de la CENI qui sont de mèches avec le gouvernement du Burundi.

Les services à l’actif de cette institution méritent d’être abrogés en occurrence les membres de la CENI et des CECI qui, d’ici peu seront rendus publics. Rwasa Agathon plaide aussi pour que le gouvernement, en collaboration avec touts les partenaires électoraux, mette en place une nouvelle CENI puisqu’il qualifie d’ores et déjà celle-ci de CENI à la solde du parti au pouvoir.

Rwasa Agathon estime encore une fois que le refus aux acteurs politiques à participer au processus électoral est synonyme de dénigrement du peuple burundais.

En tenant compte des membres du bureau politique présents au parti FNL qui ont investi leur confiance en sa personne, Rwasa Agathon qualifie d’aberrent le fait qu’il ne soit pas reconnu à la tête de ce parti par le ministère de l’intérieur. Selon lui, cette donne devrait être revue pour que le processus électoral soit crédible.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

420 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux,(popularité : 7 %)

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique ,(popularité : 7 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 7 %)

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 6 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 5 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 5 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 5 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 4 %)