2015 : Le FNL demande l’abrogation de la CENI




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 23 octobre 2014  à 17 : 01 : 12
a

Rwasa Agathon qui se réclame toujours président des FNL plaide pour que les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante soient remerciés pour que le processus électoral en cours soit crédible et apaisé pour tout le monde.

Au cours d’une série d’interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro ce jeudi alors que Gitega abrite une rencontre sur l’évaluation de la feuille de route , il a indiqué qu’il n’attend pas grand-chose de cette rencontre.

Selon en effet Rwasa Agathon, cette rencontre a été préparée par le ministre de l’intérieur qui agit depuis un certain pour le compte du parti au pouvoir. Pour lui, c’est un séminaire qui n’arrivera pas à quelque chose de substantiel.

De la part de Rwasa Agathon, les participants à cet atelier devrait plutôt constater que le processus électoral en cours est biaisé par les responsables de la CENI qui sont de mèches avec le gouvernement du Burundi.

Les services à l’actif de cette institution méritent d’être abrogés en occurrence les membres de la CENI et des CECI qui, d’ici peu seront rendus publics. Rwasa Agathon plaide aussi pour que le gouvernement, en collaboration avec touts les partenaires électoraux, mette en place une nouvelle CENI puisqu’il qualifie d’ores et déjà celle-ci de CENI à la solde du parti au pouvoir.

Rwasa Agathon estime encore une fois que le refus aux acteurs politiques à participer au processus électoral est synonyme de dénigrement du peuple burundais.

En tenant compte des membres du bureau politique présents au parti FNL qui ont investi leur confiance en sa personne, Rwasa Agathon qualifie d’aberrent le fait qu’il ne soit pas reconnu à la tête de ce parti par le ministère de l’intérieur. Selon lui, cette donne devrait être revue pour que le processus électoral soit crédible.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

388 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)