Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets




Par: Désiré Nimubona , jeudi 23 octobre 2014  à 15 : 43 : 20
a

Un prédicateur de nationalité rwandaise a été arrêté il y a 6 jours et a été transféré la prison centrale de Gitega par le procureur de la République à Karusi Aristide Nsengiyumva.

Des sources de cette partie du Burundi estiment que l’homme arrêté est un pasteur d’une église et est d’origine rwandaise avait un message pour deux Présidents de deux pays voisins : Pierre Nkurunziza du Burundi et Paul Kagame du Rwanda.

Selon ce prédicateur d’origine rwandaise, arrêté dans la commune de Gitaramuka de cette même province de Karusi, il a un message clair de la part de Dieu pour les deux dirigeants, sans dire cependant quel message il s’agit.

Mais selon des sources de la police du commissariat de Police à Karusi, ce jeune homme âgé de 32 ans s’appelle Gakwaya Damascène et a été arrêté par le Service National de Renseignement (SNR) vendredi dernier à Gitaramuka.

Citant des sources de Gitaramuka, le commissaire provincial de Karusi Commissaire Longin Sibomana a dit au Correspondant de la Radio Isanganiro à Karusi que les propos tenus par cet homme (« de Dieu », Ndlr) vont jusqu’à encourager les subversions des habitants, sans faire plus de détails.

Arrivé au Burundi depuis février 2014, Damascène Gakwaya dit avoir sillonné plusieurs contrées avant son arrestation, prêchant.

Interrogé sur comment il vivait dans ses activités, le prédicateur dit n’avoir jamais eu faim. Il dit avoir été nourris par les habitants qui adhéraient à ses enseignements.

Damascène Gakwaya, d’origine rwandaise et le second à être arrêté cette année a coté d’un autre arrêté à Kirundo par la police. Le premier avait été arrêté en train de demander une rencontre avec le Président Nkurunziza au stade de Kirundo. Il disait comme Damascène être en possession d’un message de Dieu pour le Président de la République.

Cette semaine n’a pas été bonne pour certains prédicateurs. Un autre du nom de Sosthène de l’Eglise Guérison des Ames d’origine congolaise (du clan banyamulenge) a été lui aussi arrêté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1065 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  vendredi 24 octobre 2014   à 23 : 28 : 32

SIVYO BIBANANIRA KUHANA ABICANYI,CANKE KUBUZA ABO BOSE BATERA UMUDUGARARO MU GIHUGU NKIVYO BIRIKO BIRABA MU MAPROVINCE YA MURAMVYA,MWORO JENDA NAHO HOSE HARI UMUTEKANO MUKE BIKAVUGWA KO BITEGWA NI MBONERAKURE ARIKO NTITWUMVE UWUHANWA
NONE UBU BARIKO BATOTEZA ABANTU BI MANA ABO BO BARAHUMA NIMWASHISHIKARA KUBAKORERA IKIBI INYISHU YAVYO MUZOYIBONA
NAHANDI KO NAHERUKA UMUKURU WI GIHUGU NU MUKENYEZI WIWE ARI ABAKIZWA VYAHINDUTSE RYARI,CANKE MBEGA BABUMVIRIJE VYOBATWARA IKI ,UCIYE UBWENGE ARUMVIRIZA NIHO AGIRA ICO AKUYEMWO HARI NAHO BOBA BAMUFITIYE UBUTUMWA ABANDI BATAMUBARIRA,AKARORERO BENIVYO VYUKUTUMVIRIZA NIHO HAVUYE UBWICANYI BWA 1972 MICOMBERO YABAYE SINDABIBAZWA AJA KWIKANGURA AKURA LETA UBWICANYI BURASUTAMA MU GIHUGU ABASODA BACA BARITEGEKA INYISHU MWESE MURAYIZI



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche





Les plus populaires
Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 17 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 3 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 2 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 2 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 2 %)

Responsabilité de protéger : la société civile interpelle l’ONU,(popularité : 2 %)