Les anciens travailleurs de la sogemac relégués à l’écart




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 28 octobre 2014  à 17 : 37 : 38
a

Plus de 35 personnes membre de l’ancienne société de gestion du marché de Bujumbura demandent à la cour d’appel de Bujumbura d’empêcher l’exécution d’une décision du tribunal du commerce en faveur d’un commerçant du nom de Sylvestre Nyankurubike.

Raphael Horumpende, l’avocat de ces personnes indique qu’au lieu de clôturer ce dossier, l’ancien marché central de Bujumbura devrait plutôt préalablement s’occuper de ses anciens travailleurs.

Dans une interview que cet avocat a accordée à la Radio Isanganiro ce mardi, Raphael Horumpende a en effet souligné que si la cour d’appel reste insensible à cette requête, elle aura violé notamment les articles 290 et 297 du code de procédure pénale.

Selon lui, en effet les anciens travailleurs de la SOGEMAC devraient être rétablis dans leurs droits avant les particuliers.

Il a dit que sur prêt de 500 millions de francs bu se trouvant sur les comptes de la Banque de Gestion et de Financement, plus de 170 millions de francs bu ont déjà été saisis par le Tribunal du commerce et seront transférés sur les comptes de ce commerçant d’ici peu selon les informations à sa disposition.

Selon lui, les correspondances que l’avocat a transmises à la cour d’appel de Bujumbura ont été sans effet favorable.

Il indique par ailleurs que le code du travail stipule en son article 93 que « les salaires doivent être payés intégralement, avant que les autres créanciers ne revendiquent leur quotte – part, aussitôt que les fonds nécessaires se trouvent réunis ».

Cet avocat demande à la cour d’appel de Bujumbura d’ordonner la saisie de ces 260 millions qui restent sur les comptes de la BGF avant de trouver l’issue du procès de ces anciens travailleurs d’ancien marché central de Bujumbura.

En janvier 2013, le marché central de Bujumbura a pris feu partant ainsi avec des emplois des travailleurs d’une société gestionnaire de ce marché connu sous le nom de Sogemac.

Plus d’une année et demie plus tard, ces employés ne savent pas encore leur sort au moment où le nouveau marché semble être proche à la date de son ouverture.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

143 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 21 %)

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 17 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 8 %)

Burundi : La Regideso hausse le prix du courant électrique ,(popularité : 4 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : De nouveaux tarifs de contrôle technique rejetés par le ministère de tutelle,(popularité : 3 %)

Le secteur thé du Burundi envisage des extensions à grande échelle jusqu’en 2016,(popularité : 3 %)

Le nouveau marché de Cotebu presque achevé ,(popularité : 3 %)

Ouverture solennelle des six marchés réhabilités en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction,(popularité : 3 %)