Le Focode élève la voix en faveur des Pasteurs




Par: Aubin Niyonkuru , mardi 28 octobre 2014  à 20 : 55 : 50
a

L’organisation Forum pour la Conscience et le Développement, FOCODE, plaide pour le respect de la liberté de culte et de religion. Déclaration sortie au cours d’une conférence de presse, après qu’il s’observe depuis un certain temps l’arrestation des Pasteurs de certaines Eglises dans différents coins du pays.

« Le gouvernement du Burundi doit garantir les libertés religieuses à tous les citoyens et habitants du Burundi », a recommandé le Président du Focode.

Pacifique Nininahazwe condamne également ce qu’il qualifie de « silence « institutionnelle » qui accompagne souvent ces arrestations et détentions des hommes d’Eglises.

Il a rappelé le cas du Pasteur Sosthène Serukiza de l’Eglise Guérison des Ames de Nyakabiga, arrêté le 21 Octobre courant, et d’un autre religieux rwandais du nom de Damascène Gakwaya , arrêté par les services nationaux de renseignement dans la commune Gitaramuka de la province Karusi, le 17 Octobre courant. Celui-ci a été transféré à la prison de Gitega mais sa famille est sans nouvelle depuis le 27 Octobre depuis le 27 Octobre, a-t-il ajouté.

« Le Focode demande que la lumière soit rapidement fournie à leurs familles, à leurs communautés confessionnelles et au peuple Burundais sur les raison de la détention de Mr Sosthène Serukiza et Damascène Gakwaya », a souligné Pacifique Nininahazwe.

Selon ce défenseur des droits humains, on ne peut pas continuer à détenir silencieusement les leaders religieux sans inquiéter leurs fidèles.

Il dit aussi que son organisation s’inquiète de cette nouvelle tendance vers le refoulement « sans façon », souvent sélectif, des étrangers vers les frontières. Il fait savoir que cela se fait sur fond d’accusation d’atteinte à la sureté intérieur de l’Etat, et que sont particulièrement visés les Pasteurs d’origine Rwandaise ou Banyamulenges pour se terminer par des refoulements sans aucune autre forme de procès.

Face à toutes ces situations, le Focode demande le strict respect du principe constitutionnel de la laïcité de l’Etat Burundais, et de la liberté de cultes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

216 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  mardi 11 novembre 2014   à 19 : 38 : 47

NAMA MBONA KU MA TELVISION AHO UMUKURU WI GIHUGU BAMUFOTOYE ARI MU KIRERE AHANDI ARIKO ATAMBA YICAYE NKAGIRA NU MUKRISTU ABUSHITSE,VYANTEYE IBIBAZO AHO MBONEYE BAPFUNZE ABANTU B IMANA,IKINDI NUKWO NZI KANDI NEMERA IMPANURO ZO MUNZU
MUNZU KWA PETERO NKURUNZIZA UMUKURU WI GIHUGU CU BURUNDI HARI MADAME DENIZA AKABA YARATIWE KUBA PASTEUR[UMUYOBOZI WU BUSHO BWI NTAMA ZI MANA
NONE VYOBA VYAGENZE GUTE NGO UMUKURU WI GIHUGU APFUNGE YONGEREYIRUKANE ABO BUNGERE BI NTAMA ZI MANA YOBA PASTER DENISE VYARAMUNANIYE GUHANURA,MURAMPA INYISHU



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 3 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

Ils fuient Bujumbura,(popularité : 3 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Burundi : La terre, un des défis pour le retour des réfugiés ,(popularité : 3 %)

Le Burundi parmi les pays les plus éxposés à la faim ,(popularité : 3 %)