Malawi : Des ressortissants burundais et rwandais menacés après un incident meurtrier à Lilongwe




Par: Désiré Nimubona , mercredi 29 octobre 2014  à 15 : 37 : 59
a

La communauté burundaise et rwandaise vivant à Lilongwe au Malawi se montre inquiète des actes de pillages des boutiques et de leurs champs suite à la mort dimanche dernier d’un ressortissant malawite de 40 ans dans une bagarre avec un refugié rwandais.

Initialement identifié comme burundais, Flodoard Ngezahayo est plutôt d’origine rwandaise est se trouve pour le moment entre les mains de la police malawite.

Mardi la police de la République du Malawi a renforcé la sécurité dans des quartiers occupés par des burundais et des rwandais pour prévenir des assauts contre les étrangers surtout les burundais et les rwandais.

Kingsley Dandaula, inspecteur adjoint de la police à Lilongwe a souligné à la rédaction que la situation est sous contrôle, mais regrette qu’un ressortissant burundais et malawite se soit bagarré jusqu’à ce que l’un d’eux trouve la mort.

Mais pour Yussuf, un résident de Lilongwe dans un quartier de Kawale où s’est produit l’incident, il s’agit plutôt d’un ressortissant rwandais qui a été accusé d’avoir tué ce malawite âgé lui aussi d’une quarantaine d’années.

Mais selon lui, la police a tout fait pour protéger les étrangers.

« Les éléments de la police ont été vite déployés devant les kiosques des rwandais et des burundais et mêmes d’autres étrangers. Nous avons enregistré des mouvements de fuites des burundais et rwandais vers d’autres quartiers mais ma situation commence à se stabiliser » a dit à Isanganiro Yussuf, un rwandais vivant au Malawi aujourd’hui.

Mais ce membre de la communauté rwandaise et la police (qui croyait que le bourreau est un burundais) convergent sur une chose : Il s’appelle Frauduard Ngezahayo, petit commerçant de Kawale.

"Nous avons arrêté le suspect et nous avons réussi à contenir la situation », a expliqué Dandaula, un inspecteur adjoint de la police à Lilongwe qui a aussi ajouté qu’ "Il est très malheureux que la vie a été perdue sur une question aussi triviale. Ils devraient avoir réglé à l’amiable plutôt que de résoudre par se battre. "

L’incident a eu lieu dimanche soir vers 22h heures quand la victime, Kondwani Matapa, est allé à la boutique du rwandais où la bière est également vendu et a consommé de la bière qui vaut K800 (1.6$) mais n’a pas réglé la facture.

Une querelle a eu lieu entre Matapa et Ngezahayo et ce dernier aurait poignardé Matapa dans la poitrine provoquant sa mort, selon des sources de la Police de Kawalé confirmé par les témoins de la société civile et même le bureau national de la police.

Le corps de Matapa a été transporté à l’hôpital central de Kamuzu pour l’autopsie mais des témoins oculaires a dit qu’il aurait pu mourir à cause de la perte de sang (voir la photo de la victime).

L’incident a fait que les résidents de la municipalité se lancent dans la chasse des étrangers, spécialement des rwandais et burundais en pillant même leurs boutique et leurs maisons avant l’arrivée de la police pour calmer la situation.

Des sources du HCR au Malawi parlent de 18.000 réfugiés, spécialement venus du Rwanda, Burundi et RDC.

Ils sont aussi parmi les meilleurs hommes et femmes d’affaires de la ville de Lilongwe comme le confirme un leader de la société civile Godfrey Chisusu contacté par téléphone.

Souvent protégés par l’administration, ces réfugiés font des activités commerciales dans toute la ville surtout dans le commerce des denrées alimentaires comme l’a expliqué notre source.

Mais la colère des habitants de cette même ville est lisible sur leurs visages. En effet, selon notre source de la société civile ; certains des habitants de cette ville croient plutôt que ces « réfugiés sont gâtés et gagnent beacoup d’argent dans leurs activités commerciales au détriment des natifs de ce pays ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1454 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rwasamanga   ce  jeudi 25 décembre 2014   à 12 : 10 : 50

Voilà ce qui arrive à tout réfugié. Quand nous étions encore au Burundi, nous avons méné des affaires très prosperes, de telle maniere que les nationaux burundais nous accusait de tous les maux. Nous avons maitrisé plusieurs de leurs ministeres qui donnaient de l’argent. Que’estc-ce que j’ai constaté : les burundais étaient pareusseux et jaloux. Ils étaient fiers d’être installés dans leur pays et sur leurs terres, et nous voyaient comme des etrangers qui sont venus piquer leur économie. C’est cela qui arrive au Malawi. Que ces malawites laissent tranquilles ces refugiés . Quand ils quitteront le Malawi, ce sera les malawites qui vont le regretter, comme c’est le cas aujourd’hui au Burundi qui regrettent le depart des rwandais.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 4 %)

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».,(popularité : 3 %)

USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique ,(popularité : 1 %)

Le président Somalien échappe à la mort dans une ambuscade ,(popularité : 1 %)

Le chef du M23 frappé par des sanctions américaines,(popularité : 1 %)

RDC : Le M23 perd ses dernières positions ,(popularité : 1 %)

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA,(popularité : 1 %)

Amisom : Les soldats burundais et somaliens libèrent trois villes ,(popularité : 1 %)

Peut- être vers une accalmie en RDC après son arrestation ,(popularité : 1 %)

Le premier Ministre Ethiopien Meles Zenawi n’est plus,(popularité : 1 %)