Les effets de … ou les indices d’insécurité dans certains coins du pays




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 29 octobre 2014  à 20 : 31 : 27
a

Des personnes inconnues elles mènent des attaques à mains armées signalées dans certains coins du pays. Certaines sources indiquent que ces personnes qui font la pluie et le beau temps notamment dans Mugongo- Manga, Rweza et Mwaro seraient de retour de Kiliba Ondesi et opéreraient grâce où à cause d’une main invisible de certaines autorités locales.

Dans une série d’interviews que certains habitants de la colline de Rweza en commune de Kanyosha, une dizaine de personnes qui s’étaient munies de fusil de type pistolet, de kalachnikov et de bâtons ont battu à mort une personne de la localité membre du FNL fidèle à Rwasa Agathon.

Cette personne est à bout de souffle pour le moment suite aux bastonnades dont il a été victime. L’homme en question a été battu alors qu’il rentrait chez lui vers 19 heures ce mardi soir selon les habitants de la localité de Rweza, qui est restée fief de Rwasa Agathon.

Les habitants de cette localité citent notamment le chef de zone de Gédéon Mpitabakana comme la main invisible de cet incident. Selon eux cet homme a été vu en date du 9 et 21 de ce mois avec des hommes qui ne sont pas originaires de la localité.

Pour le moment, ces hommes sont nourris et logés dans certains ménages de Rweza pour spolier les biens de la population pendant la nuit et semer une peur panique.

Une personne de la localité souligne que ces hommes seraient venus de Kiliba Ondesi. La commune de Mugongo- Manga connait le même scénario depuis deux semaines.

Dans les localités de Buhoro, Nyarushanga, Murunga, la population souligne qu’elle ne cesse de voir les personnes torches à la main surtout pendant la nuit. Une personne a été tuée et une autre a vu plus de 300 milles francs volés par ces personnes qui, pendant la nuit se déplacent en groupe de 5 à 10 personnes selon certains des responsables de la commune de Mugongo-Manga.

Ces derniers indiquent qu’ils seraient originaires des provinces du Nord du Burundi notamment Ngozi et Kayanza. « Une personne d’entre elles qui a été arrêtée disait qu’elle est originaire de Mwaro. Nous l’avons arrêté mais la police ne nous a pas indiqué ses origines », a souligné un responsable de la commune Mugongo – Manga.

Cet incident fait parler de lui aussi dans les communes de Mwaro, Gisozi, Rusaka en province de Mwaro et Tora dans Bururi. Les auteurs pillent les biens de la population.

Les autorités ministérielles se sont déjà rendues dans la province de Bujumbura pour parler sécurité. Le ministre ayant la sécurité publique dans ses attributions, Général Gabriel Nizigama a promis un mois pour pallier cette situation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

404 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rwankore   ce  jeudi 30 octobre 2014   à 17 : 56 : 44

C’est incroyable comme l’on vit au quotidien de rumeurs dans ce pays ! C’est probablement à cause de l’effet du chômage !!!
Pas un seul jour ne passe sans qu’on invente une histoire à faire dormir debout !!!



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !





Les plus populaires
Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 49 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 10 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 4 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 3 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface,(popularité : 2 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 2 %)