Kanyosha appelle à l’intervention de l’ONU




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 1er novembre 2014  à 09 : 49 : 00
a

76 personnes natives de la commune de Kanyosha en province de Bujumbura (dit rural) ont envoyé une correspondance au représentant du secrétaire général des Nations Unies au Burundi dans laquelle elles citent les personnes qui affectent des hommes armés qui seraient de retour de Kiliba – Ondes en République Démocratique du Congo dans certains ménages de cette commune.

Dans cette correspondance parvenue à la radio Isanganiro ce vendredi, ces habitants de Kanyosha citent nominativement certains éléments du CNDD FDD qui coopèrent en catimini avec ces hommes armés en les aidant à chercher les ménages qui les logent.

Ce sont entre autres, Samuel Ntaryabasovye , responsable du service des renseignements en province de Bujumbura , Gédéon Mpitabavuma , le chef de Zone de Muyira , les directeurs des collèges de Muyira, et Kirombwe, Jérémie Nkinahatemba, cadre au ministère de l’environnement.

Cette correspondance cite aussi certains habitants qui habitant cette commune et qui collaborent aussi avec ces hommes armés notamment Hatungimana Donatien, Clovis, Ferdinand, Fidèle, Sibomana et Bosco dont ils ne précisent pas toutes les appellations.

Selon cette correspondance, ce réseau du CNDD - FDD a pour objectif de faire passer par les armes les personnes qui ne sont pas pour le parti au pouvoir en particulier les membres du FNL qui sont restés fidèles à Rwasa Agathon.

Un membre du FNL du nom de Léopold Bucumi a échappé de justesse à la mort à cause de ces hommes armés qui se sont rendus chez lui pendant la nuit sans toutefois le retrouver pour le tuer. Ces habitants de Muyira demandent à Bujumbura de cesser la chasse aux membres de ce parti d’opposition.

Ils plaident en particulier pour que les Nations Unies s’impliquent pour inciter Bujumbura à sécuriser tous les citoyens sans considérations de parti politique des citoyens . Les deux dernières semaines ont été caractérisées par des cas d’insécurité surtout en commune de Kanyosha dans la province de Bujumbura.

Le chef de zone de Muyira qui paradoxalement assure en même temps les fonctions de chef de colline Muyira, Gédéon Mpitabakana, rejette ces allégations.

Dans une interview qu’il a accordée à la radio Isanganiro, il a indiqué qu’il ne peut pas être responsable zonal et en même temps participer dans des bavures pareilles. Selon lui, 3 hommes dont il a préféré garder les noms ont rendu publics ces noms pour des motivations politiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1100 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 4 novembre 2014   à 02 : 11 : 00

Mwakoze banyakanyosha kusemerera kugira mutabaze onu ,kuko mu kirundi bavuga bati utagira nasenge arisenga
Namwe ntakundi mwari kugira mwatabaje onu kuko iyo leta ataco ibamariye kuko kandi yama ikingira abicanyi aho kubahana
nobwira nabandi bose babangamiwe ko bogira nkabo banyakanyosha
leta lero ntiyame yibaza ngo ni Babarundi bakera ,bamwe ba ndiyo bwana



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche





Les plus populaires
Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 16 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Responsabilité de protéger : la société civile interpelle l’ONU,(popularité : 2 %)

La police de proximité bénéficie d’un soutien en équipements ,(popularité : 2 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 2 %)

L’absence de dos d’ânes sur la route est aussi source d’accident ,(popularité : 2 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 2 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 2 %)