Le directeur du lycée communal de Mwakiro chasse les élèves sans cartes d’identité




Par: Dieudonné Nzeyimana , vendredi 31 octobre 2014  à 17 : 39 : 33
a

Dans différents établissements scolaires de la province de Muyinga ( au Nord du Burundi) , les directeurs d’ écoles dressent les listes des élèves sans cartes nationales d’identité ; au lycée communal Mwakiro par exemple, il est exigé à ces élèves de payer une somme de cinq cents francs burundais d’ achat de la carte nationale d’ identité et trois cent cinquante francs pour se faire photographié obligatoirement, selon le constat de la rédaction.

Ce jeudi 30 octobre, les élèves incapables de payer cette somme ont été chassés de cette école ; le directeur de cet établissement dit qu’il s’agit d’une simple pression pour les stimuler à avoir cette carte nationale d’identité, qui est indispensable à tout citoyen exerçant ses droits.

Cette exigence est interprétée par certains citoyens comme une politisation du milieu scolaire, une stratégie d’influencer politiquement les élèves à la veille des élections de 2015.

Au moment où cette identification est faite sur ordre des directeurs communaux de l’enseignement, Albert NKURUNZIZA, directeur communal de l’enseignement à Mwakiro échappe à toute question relative à la vraie motivation de cette identification obligatoire.

Une carte d’identité est une affaire des services de l’état civil, services nettement indépendant du secteur de l’enseignement, répond-il au correspondant de la radio à Muyinga ce vendredi matin.

La problématique de la carte nationale d’identité en milieu scolaire suscite des remous chez certains opposants politiques, qui y voient une ruse pour le parti CNDD-FDD de tricher dans l’octroie de cette carte pour des motifs électoralistes de 2015.

Crédit photo : Internet




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

346 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Mbuye   ce  samedi 1er novembre 2014   à 19 : 31 : 49

Ceci veut signifier que les plus jeunes, plus doués qui finissent le primaire moins âgés n’auront plus le droit de fréquanter les secondaires par ce que leurs âge ne permet pas d`acquérir la carte d`identité nationale ? Dommage à ces petits brillants !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 48 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 13 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 5 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 2 %)

CTB : Communiqué de presse Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 2 %)

Mugamba : Privés de leurs pancartes, les enseignants de cette commune ont quand-même manifesté,(popularité : 2 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 2 %)

Comme il a plu si trop à Muramvya,(popularité : 2 %)