L’ Ubj indignée des propos du ministre de l’intérieur




Par: Aubin Niyonkuru , mardi 4 novembre 2014  à 18 : 46 : 45
a

L’Union Burundaise des Journalistes s’insurge contre les propos du ministre de l’intérieur qui a qualifié les journalistes de certains médias d’avocats du diable.

Lors de sa rencontre avec les leaders des confessions religieuses ce lundi, Edouard Nduwimana a accusé certains journalistes de dramatiser dans le traitement des informations relatives à l’insécurité.

Selon le président de l’Ubj, ces propos du ministre sont malvenus puisque les médias et les journalistes rapportent les faits qui se sont produits sur le terrain.

Alexandre Niyungeko fait savoir que les cas d’insécurité qui sont dénoncés par les habitants dans certaines localités et qui sont rapportés par les journalistes ne sont pas des inventions.

Alexandre Niyungeko rappelle aussi qu’il y a d’autres organisations de la société civile tant nationales qu’internationales qui ont dénoncé la persistance des cas d’insécurité. « .. Et là je citerais notamment dernièrement la mise en garde émise par les Ambassades des Etats Unis d’Amérique et de la Belgique à leurs ressortissants de ne pas fréquenter certaines localités qu’ils jugent en insécurité », a-t-il indiqué.

Le président de l’Ubj juge d’ailleurs contradictoires les propos du ministre de l’intérieur. Il souligne que le ministre avait lui-même confirmé devant les leaders des confessions religieuses la présence des membres du groupe terroriste Al Shabab sur le sol Burundais, avec les entrainements des jeunes en province de Kayanza. « N’est-ce pas une contradiction dans les propos du ministre », s’est-il interrogé.

Alexandre Niyungeko dit que les journalistes ne devraient pas être tenus pour des boucs émissaires alors qu’ils sont en train de faire leur métier , « celui d’informer ».

Les cas de Mwaro, à Rusaka, Gisozi, Mugongomanga, même dans la mairie de Bujumbura, à Kinindo, Ngagara, Kanyosha n’ont pas été inventés par les journalistes, a cité le président de l’Ubj, avant de préciser que c’est la population victime qui fait écho de ces violations.

Il encourage les journalistes à rapporter tous les faits en respectant la déontologie et les règles du métier.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

460 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Apollinaire N.   ce  mercredi 5 novembre 2014   à 17 : 44 : 29

Ibi vyose bitegwa n’ ingene radio RPA icafuza umwuga wo kumenyesha amakuru mu Burundi.



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  mardi 11 novembre 2014   à 18 : 54 : 01

REKA KUBESHA,MBEGA BIBAZA KO ABARUNDI BAKIRI ZA NGOMBE ZA
MWAMBUTSA AHO BABESHERA RPA IVYO IVUGA SITWE TUBITANGA ,NIYABA LETA ITASHAKA KO RPA IVUGA IBIGIGWA BIBI NIBUZE INZEGO ZAYO NIZO MBONERAKURE KUTOTEZA ABANYAGIHUGU,GURTYO
TUZOSHIKIRIZA IVYIZA BIKOGWA NA LETA,IKOZE BIBI HASHIKIRIZWA BIBI
NKAHANURA LETA KUHINDURA INGENDO ,NUKUKURA MUNZEGO ZIGIHUGU ABO BOSE BAYONONERA IKAKORESHA INTUNGANE,GURTYO AMAHORO AZOSASAGARA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Une association chrétienne lance l’assurance vie pour motards et taxi vélo du Burundi ,(popularité : 11 %)

La polygamie à Muyinga divise la famille des musulmans ,(popularité : 5 %)

Village de paix sans pain à Nyarunazi,(popularité : 4 %)

Les enfants inquiets de la situation au Burundi,(popularité : 4 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 4 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 4 %)

Région ouest : Carence de sang au CNTS ,(popularité : 4 %)

Bururi : Des huttes côtoient des villas au chef-lieu de la province,(popularité : 4 %)

La loi de la jungle se taille de l’espace à Bujumbura ,(popularité : 4 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 4 %)