L’assistanat : un passage académique secoué d’intrigue




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 16 novembre 2014  à 05 : 16 : 14
a

Les assistants de l’Université du Burundi dénoncent le favoritisme dans le choix des étudiants bénéficiaires de bourse d’études vers l’étranger surtout ces 3 dernières années.

Le président du syndicat des enseignants de cette université estime que le mérite n’a plus de place dans l’accès à ces formations. Il juge que telle situation risque d’occulter plus de conséquences néfastes pour la qualité des enseignements dans cette université.

Dans une correspondance qui a été envoyée au ministre de tutelle et dont le président du syndicat a fait commentaire ce samedi, ces enseignants dénoncent les irrégularités dans le choix de ces bénéficiaires de bourse d’études. Ils estiment que suite au fanatisme qui fait qui fait parler de lui dans le choix de ces étudiants, le ministre de tutelle va parfois plus loin en accordant ces bourses d’études à des personnes œuvrant dans d’autres secteurs de la vie du pays.

De sa part, le président du syndicat des enseignants de l’Université du Burundi Dr Pascal Kakana ne passe pas par quatre chemins. Selon lui, les critères de choix de ces étudiants relèguent à l’écart les capacités intellectuelles des étudiants. « 

Actuellement les critères d’ethnies, d’origines provinciales des candidats prennent le devant sur le coefficient intellectuel », a souligné Pascal Kakana.

Le recteur de l’Université du Burundi Dr Gaston Hakiza estime de sa part que leurs revendications sont légitimes. Quant à cette notion d’équilibre constitutionnelle mise en avant dans le choix de ces étudiants pour être assistant, Gaston Hakiza a refusé d’en dire quelque chose, renvoyant plutôt à la direction des bourses et des stages, bien que ce sont normalement les facultés et instituts qui choisissent ces étudiants en tenant compte des notes obtenues.

Nous avons contacté le ministre de tutelle mais sans succès. Dans l’entre temps, le ministre vient de supprimer les deux ans de 3ème cycle dans la faculté de médecine.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

600 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par IndignE   ce  dimanche 16 novembre 2014   à 11 : 57 : 39

Vous racontez du n’importe quoi.
Mbega ko numva muzi ubwenge abahutu baretse kuba abarimu muri UB kubera bari ibijuju ?
Ninde yombwira umwarimu umwe wumututsi yoba yarishwe muri crise bivuye muri UB ? N’abahunze ni uko bari muri politique bagwanya Buyoya akabomora.
Ikindi naco ni uko abahutu umengo ntibazi kuvuza induru. Akarorero uwugashaka yokaronka kandi atari kamwe ukuntu mu myaka iheze bima akazi uwugashoboye wumuhutu bakagaha abatagashoboye babatutsi.
Mbega birya vyari bihitiye ngo uwutize kuri UB ntashobora kuhigisha vyava kuki ? Ni uko UB ifise incabwenge zambere kwisi ? Ariko ivyo babikora kubarundi bamwebamwe gusa ariko abanyamahanga barigisha ukuri kwamye.
Umu Dr. Ir yarahunze bashaka kumwica. haheze imyaka aragaruka asaba gusubira kukazi bamubwira ko ata bibanza bihari. Haheze imisi yumva ko bakeneye abarimu asubirayo na dossier compleet ariko a la fin asanga bakiriye aba maitre assistant we ntibamwakiriye. Niko kuja kubaza igituma nabo bati dushaka abakiri bato bafise kazoza kanini ngaha. Et pourtant imyaka yose yamaze mu buhungiro yagumye akora recherche naho yari yatashe kugira ivyo akora vyegere igihugu camavukiro ariko kuba ari umuhutu vyatuma kizira ko yigisha muri UB !!!
Donc ibi vyo gukora equilibre ni mal necessaire kurya barungika ingabo kurugamba baziko hari izitazotaha.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 33 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 17 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 10 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 3 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 2 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 2 %)

BUBANZA : Plus de 40 millions de Fbu détournés dans le CAPRIMU.,(popularité : 2 %)