Michel Kafando, nouveau président du Burkina Faso




Par: Désiré Nimubona , lundi 17 novembre 2014  à 06 : 41 : 48
a

Le Burkina Faso a, depuis ce lundi, son nouveau président de transition, deux semaines après la chute de Blaise Compaoré par la pression de la rue.

Il s’agit de Michel Kafando, un grand intellectuel et diplomate burkinabais. Selon Reuters qui cite des sources sur place, le nom du président était attendu ce lundi très tôt le matin après que les noms des cinq candidats avaient été annoncés hier dimanche dans une assemblée où les civiles étaient majoritaires.

Michel Kafando, 72 ans, est un diplomate qui a étudié en France. Il est diplômé en droit de l’université de Bordeaux, en Sciences Politiques (master) de l’université de Paris et Sorbonne pour son Doctorat en sciences politiques.

Le nouveau président du Burkina Faso est aussi passé par Genève où il a obtenu un diplôme de formation diplomatique délivré par le Centre européen de la dotation Carnegie.

Michel Kafando, a été Représentant de son pays à l’ONU à deux reprises. Il a conduit des délégations de haut niveau à l’Union Africaine dans sa carrière diplomatique.

Le nouvel homme fort de Ouagadougou devra conduire son pays vers les élections de novembre 2015 selon la charte signées entre les parties prenantes de son pays après la chute précipitée de Blaise Compaoré au pouvoir depuis 1987.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

937 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZIMANA   ce  lundi 17 novembre 2014   à 23 : 43 : 05

Felicitacition a nos freres et soeurs de Burkinafason,vous avez gagne,et le resurtant est positif encore felicitation pour avoir le nouvaux President soiyent fidele a lui merci



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  vendredi 21 novembre 2014   à 20 : 18 : 07

NATWE ABARUNDI TUKENEYE KO OPPOSITION YITANGA IKITANGIRA IGIHUGU
KUGIRA ABARUNDI BIRUHUTSE ,IMYAKA 10 ABARURUNDI BICWA NINZARA
BATEMWA,BARASWA,BAMBUGWA IVYABO,BAPFUNGWA EKA AMABI YOSE
HARAGEZE RELO KO ABARUNDI BARONKA ABOBAJA IMBERE BAKASOKORORA
MBERE BAKIYAMIRIZA AYO MABI YOSE BAGIRIGWA BIKENEWE BIYAMIRIZE ABABAKORERA IKIBI
OPPOSITION RELO NIRABIRE KUBINDI BIHUGU BAMENYE KO KWANDIKA AMAKETI CANKE KUVUGA KU MARADIO BITAKWIYE BAHEZE BAVE HASI
BAKIZE ABANYAGIHUGU



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 5 %)

La BAD lance une consultation en ligne sur sa nouvelle stratégie de gouvernance,(popularité : 3 %)

Etats Unis : Un étudiant burundais sous menace d’expulsion ,(popularité : 3 %)

Le premier Ministre Ethiopien Meles Zenawi n’est plus,(popularité : 3 %)

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn,(popularité : 3 %)

Francophonie : RDC a touché le talon d’Achille ,(popularité : 3 %)

La veuve de Patrice Emery Lumumba décédée à Kinshasa,(popularité : 2 %)

La mort du leader des Al Shebab confirmée ,(popularité : 2 %)

Centrafrique : Deux morts parmi les anti Balaka, l’armée burundaise accusée ,(popularité : 2 %)

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges,(popularité : 2 %)