Le Focode dans la ligne de mire de Bujumbura




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 18 novembre 2014  à 11 : 57 : 15
a

Le ministre de l’intérieur a rencontré les représentants de la société civile burundaise dans leurs pluralités. Il a accusé le président du Forum pour la Conscience et le Développement de se servir du Focode pour des intérêts inavoués.

Cette rencontre de lundi a eu lieu en dehors des caméras et micros. Les journalistes avaient été intimés de sortir de la salle de réunion. Le ministre de l’intérieur à l’ouverture a souligné que celle-ci visait à interpeler les organisations de la société civile à plus de responsabilités surtout à la veille des élections prévues 2015. De la part d’Edouard Nduwimana, ce n’est plus un secret au Burundi la société est divisée.

D’un côté, certaines organisations sont proches du pouvoir, de l’autre certaines autres sont penchés vers l’opposition politique et d’autres enfin occupent le juste milieu notamment les bashingantahe par rapport aux défis de l’heure.

Le Président du Forum pour le Renforcement de la société Civile a dit que les divergences de vue constituent une richesse en démocratie. Vital Nshimirimana a en effet indiqué qu’à certains moments le Forsc peut converger avec l’opposition mais que cela ne témoigne pas que la société civile partage la même idéologie avec l’opposition politique.

Les organisations de la société civile proches du pouvoir de leurs côtés ont réservé tellement de critiques à d’autres organisations de la société civile notamment le Focode dont elles taxent de rouler pour l’opposition pour politique.

« Le ministre a bien précisé que le président du Focode se sert de cette association pour des intérêts inavoués contre le parti au pouvoir » a souligné Thérence Ntahiraja , l’assistant du ministre de l’intérieur.

Nous n’avons pas pu contacter Pacifique Nininahazwe par téléphone. Il est en dehors des frontières nationales. En 2009, à la veille des élections, il a subi les mêmes séquestrations de la part du gouvernement Burundais, quand il était Délégué Général du Forum pour le Renforcement de la Société Civile, FORSC.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

591 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par IRAMBONA   ce  jeudi 20 novembre 2014   à 10 : 09 : 09

Etant proche du parti au pouvoir,je respecte la divergence d’idées et d’opinions.La perception sur les choses ne peut pas être toujours la même,l’essentiel est de ne pas le faire dans l’intention de nuire les autres.Je demanderais donc au Ministre de l’intérieur qui a directement affaire à des organisations de la société civile d’être souple et compréhensif envers elles.Que le FOCODE fasse ses observations qui ne nous plaisent pas,que d’autres fassent des éloges à l’endroit du pouvoir,...ça ne fait rien,la VERITE reste unique.



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  samedi 22 novembre 2014   à 00 : 33 : 58

AHO NICO CAMUVANYE AHO AKORERA AJE KUVUGA INYIFATO YA PACIFIQUE ,NATEKEREZE KUKO NTA BWENGE ARUSHA PACIFIQUE KANDI
NASHISHIKARE AHEZAGIRE INTWARO ATAKINDI IKORA ATARI IKIBI KUKO NIYO YAMUHAYE,AHEZE AREKE ABARUNDI BAVUGE ICO BIYUMVIRA
NOMUVUNIRA AKAGOHE NTI IGIHEMU KIBI NTIGIHERA



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  samedi 22 novembre 2014   à 00 : 36 : 37

AHO NICO CAMUVANYE AHO AKORERA AJE KUVUGA INYIFATO YA PACIFIQUE ,NATEKEREZE KUKO NTA BWENGE ARUSHA PACIFIQUE KANDI
NASHISHIKARE AHEZAGIRE INTWARO ATAKINDI IKORA ATARI IKIBI KUKO NIYO YAMUHAYE,AHEZE AREKE ABARUNDI BAVUGE ICO BIYUMVIRA
NOMUVUNIRA AKAGOHE NTI IGIHEMU KIBI NTIGIHERA



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  samedi 22 novembre 2014   à 00 : 38 : 17

AHO NICO CAMUVANYE AHO AKORERA AJE KUVUGA INYIFATO YA PACIFIQUE ,NATEKEREZE KUKO NTA BWENGE ARUSHA PACIFIQUE KANDI
NASHISHIKARE AHEZAGIRE INTWARO ATAKINDI IKORA ATARI IKIBI KUKO NIYO YAMUHAYE,AHEZE AREKE ABARUNDI BAVUGE ICO BIYUMVIRA
NOMUVUNIRA AKAGOHE NTI IGIHEMU KIBI NTIGIHERA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 4 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 4 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 4 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 3 %)